Énergie du Chi circule à travers les méridiens

Quand les chinois parlent des méridiens, ils décrivent les conduits faits de matières subtile à travers lesquels circule l’énergie du Chi. Le Chi possède différentes qualités ou propriétés qui relient la triade Corps-Mental-Esprit à l’intérieur d’un organisme dynamique intégré, une idée que la médecine occidentale commence seulement à entrevoir.

Selon les chinois, il y a 12 méridiens principaux dans le corps. Chacun d’eux possédant ses propres acupuncture. Pour rendre les choses plus simple, on peut se représenter les 12 méridiens + les 2 vaisseaux comme une série de 14 cylindres disposés en cercle et remplis jusqu’à un certain niveau de liquide (chi). Chacun des 14 cylindres est directement connecté au cylindre suivant par de gros tuyaux. Et à chacun des autres cylindres par de plus petits tuyaux reliés par les points d’acupunctures. Ceux-ci sont appelés “point de commande” parce qu’ils opèrent comme des valves, placées sur ces canaux secondaires, qui contrôlent le flux de l’énergie du Chi entre les méridiens.

énergie du chi

Les méridiens sont connectés entre eux par certains points d’acupunctures

Une force incite le fluide à circuler toujours dans une certaine direction. Dans la mesure où toutes les valves sont correctement ajustées. Le fluide dans tous les cylindres restera à la même hauteur, contenant la même quantité d’énergie. C’est-à-dire un équilibre du Yin et du Yang.

Que se passe-t-il si une valve est fermée, limitant ou empêchant le flux? Le niveau va augmenter dans le cylindre en amont. En effet, le fluide entre plus vite qu’il ne peut sortir. Ce cylindre aura donc un excès de fluide (énergie du Chi) par rapport aux autres cylindre. Comme chaque méridien est soit Ying soit Yang une partie du système aura maintenant un excès de Yin ou de Yang.

énergie du chi

Dans le corps, lorsque le blocage d’énergie est supprimé et l’équilibre rétabli. La physiologie qui était affectée par les perturbations d’énergie disparaît soudain. Dans le système chinois, la douleur n’est qu’un signe de surplus d’énergie à un endroit particulier. Si on draine cet excès d’énergie, la douleur est également drainée. C’est un système efficace et éloquent, dont les principes sont simples mais dont les applications sont immenses. C’est la mise en pratique de ce savoir ancien qui a véritablement permis à la kinésiologie de décoller.

Cet article est un extrait du livre “La kinésiologie, une conception révolutionnaire” de Charles Krebs :

énergie

PARTAGER