Débuter une relation amoureuse, c’est magique! Nous pensons constamment à l’autre avec des papillons dans le ventre. Nous ne parlons plus que de ça à nos proches… Bref, le bonheur à enfin frapper à notre porte et cette rencontre est peut-être le début d’une vie à deux. Commencer une belle histoire est aussi synonyme d’étapes importantes et voici quelques conseils pour vous aider à les franchir sans encombre.

couple-qui-dure-800_resize_diapo_w1.jpgL’étape de la Lune de Miel

Au début d’une relation amoureuse, c’est l’étape de la séduction, de la passion, de l’emballement, mais aussi de l’aveuglement. C’est le moment où les hommes et les femmes sont les plus communicatifs et les plus attentifs. Ils soignent leur image et sont intéressés pour tout ce que leur nouveau partenaire dit et n’ont d’yeux que pour lui (ou elle).

En faite, à cette phase on est pas réellement amoureux de l’autre. On éprouve des émotions d’amour, de désir, de tendresse, d’affection, d’attachement par l’idée que l’on se fait de l’autre.  Parce qu’en réalité, on ignore encore qui est cette personne. On ignore également ses défauts, si l’on va s’entendre, si c’est une personne saine et équilibrée, etc…

Mais, on s’en fou complètement! Un cocktail d’émotions et d’hormones nous rendent complètement aveugle et accro… C’est pourquoi souvent, on entend de la part de notre entourage  : “Ne te précipite pas”, “Pas de plan sur la comète”.

L’étape de la lutte du pouvoir et de la différenciation

La lutte pour le pouvoir est une phase inévitable des relation amoureuse. Nous avons passer du temps ensemble, et nous commençons à nous rendre compte que l’autre ne partage pas tous nos points de vue. Par exemple: les loisirs, l’argent, la répartition des tâches ménagères, les ami(e)s, la fréquence des rapports sexuels, le type et l’endroit de vos vacances, le choix des films… C’est l’étape où nous passons de l’état fusionnel à l’état de la différenciation.

Rester Intègre

relation de couple kinesiologue kinésiologie MarseilleNous commençons à découvrir « qui » est réellement la personne dont nous sommes tombé amoureux. Cette étape nous permet de voir à qui nous avons à faire, et nous amène aussi, à se situer l’un par rapport à l’autre. C’est-à-dire de mieux découvrir nos propre besoin de fusion, de contrôle et de dépendance affective par effet miroir. C’est ici que nous affirmons ou écrasons nos besoins et nos attentes vis-à-vis de la relation de couple. Il est donc primordial de rester intègre avec ses valeurs pour construire votre relation amoureuse sur des bases qui vous convienne. D’abord, si vous n’osez pas vous affirmer vous ne serez pas tout à fait honnête avec votre conjoint. Ensuite, l’idée n’est pas de se vendre mais d’être aimé (et choisi) pour ce que vous êtes. Et tôt ou tard vous y serez confronté… Ne dit-on pas “chasse le naturel et il revient au galop”.

C’est pourquoi, cette étape de « différentiation » est d’autant plus délicate pour les  dépendants affectifs. “Needy n’est pas sexy” ou si vous préférez “Trop acquis n’est pas sexy”. Une personne trop en demande qui manque de confiance et prête à tout accepter pour rester en couple n’est pas attirante. Si vous ne vous montrez pas tel que vous êtes, votre partenaire risque de prendre de la distance, pire se jouer de vous ou même rompre.

Querelle ou domination

A ce stade de la relation nous allons donc commencer à rentrer en conflit. Pour éviter de perdre votre temps dans des relations toxiques et mal saine, il est important de comprendre la différence entre une querelle et un jeu de pouvoir.

relation de couple kinesiologie kinesiologue Marseille Les querelles sont inévitables et même nécessaire. Une relation c’est deux univers qui se rencontre. Vous allez donc confronter vos deux mondes, vos deux conceptions de la vie, vos deux opinions, vos deux désirs, etc… Parfois cela est fatiguant mais c’est aussi enrichissant de s’imprégner du point de vue de l’autre. Chacun tire la couverture de son côté jusqu’à trouver un terrain d’entente qui puisse satisfaire les besoins de chacun.

De l’autre, il y a les rapports de domination. Il s’agit de prise de pouvoir, de besoin de rabaisser et de dominer. Souvent pour se rassurer ou obtenir ce que l’on souhaite sans prendre en considération les besoins de l’autre. Ce genre de conflit n’est pas propice à la construction d’une relation amoureuse saine. L’un des deux partenaires sera maltraité (même si c’est psychologiquement ou affectivement, cela compte!).

Le réveil des blessures du passé

D’autre part, cette étape est un véritable nid à “peurs”. Peur de s’engager, peur de choisir la mauvaise personne, peur de l’échec, peur de l’abandon, peur de perdre sa liberté, peur d’être trahie…. Lorsque nous sommes amoureux nous sommes plus intime et plus vulnérable émotionnellement. C’est pourquoi beaucoup de blessures de notre enfance ou de nos précédentes relations peuvent ressurgir. Parfois, sans vous en rendre compte certaines paroles ou action vont blesser l’ego de votre partenaire ou vise versa. Il est important de comprendre que l’autre n’est pas nécessairement la source de votre souffrance, de vos peurs ou de vos doutes.

relation amoureuse kinesiologie kinesiologue Marseille Il y a parfois le réveil d’une émotion élastique de votre passé. Les querelles servent à grandir plutôt qu’à souffrir. Une relation de couple c’est choisir un partenaire, un miroir, avec qui nous allons évoluer en tant qu’individu. Evoluer c’est changer, apprendre, croitre, s’améliorer et pour cela nous devons apprendre à nous regarder de l’intérieur et panser nos blessures affectives.

Ainsi, c’est à ce stade où se joue l’avenir du couple. Selon les chiffres, 30 % se résigne et reste en couple bloqué à cet étape. Ils développeront une relation déséquilibrée et compenseront ailleurs leurs frustrations. À peine 20 %  réussiront à passer l’étape suivante pour établir une vie de couple saine. Les 50% restant, c’est la rupture. Certains, passeront l’étape suivante avec une autres personnes et d’autres préfèreront cumuler les relations pour ne pas vivre l’intimité et se confronter à leurs peurs.

L’Etape de l’engagement et de l’amour véritable

La consolidation

Au bout d’un certain temps, le cerveau s’habitue aux décharges répétées d’endorphines. C’est ainsi que les amours les plus fou deviennent plus sages. On dit que le sentiment amoureux dure 3 ans. Néanmoins, l’état amoureux évolue. Il est vrai que la passion diminue mais pour laisser place à un amour sincère et véritable.

Le secret d’un couple heureux et durable réside dans la capacité aux deux partenaires de nourrir leur relation de manière positive. Pour vous y aider, je vous conseille d’une part, de regarder la vidéo ci-dessous de “Jacques Salomé – L’écharpe relationnelle” et de lire mon article “5 manière de dire je t’aime sans le dire”.

Ce qui créer le lien entre deux individus c’est le partage d’émotions positives. Ainsi, si vous souhaitez consolider votre couple, je vous conseille de vivre dans le moment présent pour ne pas rendre votre couple trop prévisible et routinier. De partager ensemble un maximum de moments remplis de joie et de bonheur (à travers des voyages, des sorties, etc…) Et bien sûr, d’avoir des projets communs : faire un enfant, organiser un voyage, pratiquer un sport ensemble, construire une maison, etc.

Interdépendance

L’amour véritable c’est l’association de deux personnes indépendantes affectivement et imparfaites qui décident, au travers de leur relation, une croissance respective et commune à la fois. Ni parfaites, ni même ayant « réglé » tous leur problèmes, mais conscientes de ceux-ci. Chacune d’entre elle a pour se faire un regard sur elle-même, sur ses failles, ses défauts et ne cherche pas à les combler par son partenaire. Elles ne cherchent pas à fuir ou à compenser leurs blessures au travers de l’autre, ce qui créerait aussi un déséquilibre tragique.

Au contraire, chacune des ces deux personnes utilise leur couple comme moyen de grandir, comme moyen de comprendre et d’apprendre sur elle-même à travers les situations qu’elles vivent ensemble. C’est pourquoi, les partenaires de couple heureux ne sont pas fusionnels. Ils partagent des moments de fusion mais tout en étant individualisés et autonomes. C’est une danse entre fusion et défusion. Ce sont des personnes conscientes de qui elles sont et surtout de ce qu’elles veulent “ressentir“ dans leur couple. Elles sont avant tout heureuses seules AVANT-MÊME d’être heureuses à deux.

relation amoureuse kinesiologie kinesiologue Marseille Allégorie d’une relation amoureuse

Pour vous aider à mieux comprendre cette perception d’une relation amoureuse. Shel Silverstein à écrit un merveilleux livre à ce sujet le petit bout manquant rencontre le grand O“. Afin que vous puissiez mieux comprendre la vidéo ci-dessous qui résume ce livre, je me permets de spoiler et de vous révéler son sens  :

Le petit bout manquant est à la recherche de sa moitié. Il fait des rencontre mais beaucoup ne sont pas à sa taille. Certains sont trop petit, d’autres trop grand et d’autres trop… Un jour, il rencontre sa moitié. Ils s’emboitent parfaitement!!! Mais avec le temps notre petit bout manquant grandi (évolue) et sa moitié n’est plus à sa taille. N’étant plus compatible, ils choisissent de se séparer. Et puis, il rencontre le grand O. Il est tout rond. Il n’est pas parfait mais il s’aime, s’accepte et se respecte tel qu’il est. C’est pourquoi, il n’a pas besoin de d’un petit bout manquant comme béquille pour être complet et achevé. Notre petit bout manquant est d’abord étonné! Puis il décide lui aussi décide de devenir tout rond pour entretenir une relation gagnant-gagnant.

PARTAGER