lagom – l’art de vie de la justesse suédoise du “ni trop, ni trop peu”

lagom - l'art de vie de la justesse suédoiseAlors que les Italiens ont la dolce Vita et les Danois l’incontournable hygge, les Suédois ont le lagom – prononcer largom est lagom – l’art de vie de la justesse suédoise. C’est une approche de la vie reposant sur une recherche de l’équilibre personnel par la pondération (ni trop, ni trop peu). C’est un art de vivre qui tend à trouver un équilibre de “ce qui est juste”. Pour cette raison, il prend a contre-pied un grand nombre de mauvaises habitudes de notre société de surconsommation. Le lagom ou l’art du “juste ce qu’il faut” nous apprend en effet à se satisfaire de ce que l’on a. L’idée n’est pas de se priver ou de se frustrer mais de reconnaitre nos réels besoin et laisser aller nos pulsions futiles et désirs passagers. Il ne s’agit pas uniquement de consommer moins mais plutôt différemment. Retenons juste l’expression suédoise lagom är bäst qui veut dire ”Suffisance vaut abondance”

Une consommation raisonnée

Consommer lagom veut dire : consommer sans excès, ne pas acheter plus que nécessaire et faire ses choix en pensant à la planète. Exit la fièvre acheteuse. Acheter lagom, c’est trouver l’équilibre entre nos envies et nos besoins. C’est donner aux choses une vraie valeur et non pas la seule valeur de leur possession. Une recherche de la juste proportion en quantité et qualité qui mène tout naturellement à satisfaire ses besoins prioritaires avant de céder à aux tentations éphémères des effets de modes généré par notre société de (sur)consommation. En d’autre terme, on se fait plaisir mais sans surplus, sans se privé mais sans excès!

Conscience et apparence minimaliste

lagom - l'art de vie de la justesse suédoiseCet état d’esprit du “juste équilibre” et de modération implique que le luxe n’est pas particulièrement prisé en Suède. La consommation lagom s’accompagne d’humilité. Il n’est pas de bon ton de vouloir montrer son argent et exhiber ses possessions. La société suédoise est imprégnée par le Jantelagen ou “loi de Jante”, un code de conduite propre aux pays nordiques qui consiste à faire en sorte que les autres ne se sentent pas inférieurs. Cela implique une forme de modestie à l’égard des autres afin d’éviter à son voisin de se sentir nul. Le Suédois va faire attention de rester dans la moyenne, de ne pas se montrer écrasant, ni prétentieux en achetant une grosse voiture, en, portant des bijoux très chers qui pourraient peiner quelqu’un ou lui donner la sensation d’être minable.

Il n’est pas non plus de bon goût de porter des vêtements troués ou trop petits. Ni trop, Ni trop peu. C’est pourquoi, le luxe reste quelque chose d’exceptionnel pour des occasions particulière. On sort sa belle vaisselle pour les fêtes, on. offre un bel objet d’un grande marque lors d’un anniversaire mais on en fait certainement pas son quotidien. Ce comportement n’est pas quelque chose de réfléchit consciemment, on est – et on naît – lagom. C’est un état d’esprit qu’adopte naturellement les Suédois. Lagom – l’art de vie de la justesse suédoise n’est pas restreint uniquement à son mode de consommation mais aussi aux relations humaine

Société : politesse et fluidité avant tout

En société les suédois détestent se faire remarquer, ils vont donc adopter des comportements modérés. Pas d’automobilistes qui s’insultent par exemple. Les personnes restent poli et évite de craquer en public en laissant exploser ses émotions. Cela s’applique également lors des sorties où, d’une certaine manière, il, est de bon ton de ne pas trop se mettre en avant, ni de s’amuser de manière extrême, d’accaparer l’attention, ou encore de monter sur la table pour danser. Ils vont aussi éviter de couper la parole, d’être à l’écoute et de faire en sorte que tous se sentent inclus.

 Les Résolutions Lagom
  • Ne pas manger toute la tablette de chocolat d’un seul coup
  • Eviter les enseignes de mass market  au profit d’une consommation éthique et de qualité
  • Acheter moins de nourriture pour ne pas la gâcher
  • Faire un trie dans mes armoires et sur mes étagères
  • Adopter une décoration minimaliste et naturelle pour alléger mon intérieur

    Cet article est extrait du livre “Le livre du LAGOM” de Anne Thoumieux
  • partir plus souvent m’aérer dans la nature, jardiner et profiter du grand air
  • Etre conscient de chaque instant pour profiter de la vie (carpe diem)
Lagom – l’art de vie de la justesse suédoise

Mon avis personnel concernant cette philosophie de vie est unanime! Trouver l’équilibre et le juste équilibre des choses dans sa communication, sa consommation, ses paroles, ses actes… est quelque chose qui me semble essentiel! D’autre part, j’ai naturellement adopté cette attitude sans savoir qu’elle avait un nom lorsque je me suis questionnée sur mes achats compulsifs (de chaussures ;)) Je possédais beaucoup de chaussures dont certaines que je n’ai encore jamais porté et je continuais d’en acheter alors que certains de mes besoins, de choses dont j’avais réellement besoins me manquait. Je me suis rendu compte que je n’avais plus assez d’argent pour m’acheter ce qui m’était réellement nécessaire et malgré que je satisfaisais mes désirs je ressentais pourtant le manque. J’ai décidé d’inverser mon mode de consommation et d’acheter ce dont j’avais besoin et plus les futilités… Cela à créer un grand changement, je crois beaucoup en la Loi d’attraction, qui est devenue une véritable religion pour moi, le fait de toujours ressentir le manque attire le manque… Le fait de se satisfaire de ce que l’on a et de se concentrer sur ses réels besoins nous permets de ressentir l’abondance et la prospérité, et de l’attirer d’avantage à nous… A méditer

PARTAGER