Le test musculaire

C’est l’outil de base du kinésiologue.

Le test musculaire est un instrument de biofeedback qui permet de déceler les blocages émotionnels ou des comportements inadéquates misent en place dans notre passé. Le test musculaire consiste à placer un muscle dans une position de contraction et à exercer une légère pression pour tenter de lui faire quitter cette position.

Le muscle le plus utilisé est situé sur l’avant-bras. Il est positionné dans un angle de 30° avec la paume vers le bas et le coude confortablement posé sur la table de massage. Une légère pression est exercée sur le bras dans la direction du sol.

 

kinesiologie-test-musculaire-

 

Si le muscle est bien connecté au système énergétique, le bras garde sa position sans effort. S’il cède à la pression, il manifeste l’existence d’un blocage ou d’un stress qui affecte le système énergétique.

Nous connaissons tous les expressions “j’ai les jambes en coton“, “j’ai les jambes qui lâchent” que nous utilisons après un choc émotionnel (mauvaise nouvelle, accident, etc.). Elles sont toutes basées sur le même principe qui fait que le bras cède à la pression lors du test musculaire kinésiologique en présence d’un stress.

 

fig26dumontier

 

 

D’autres muscles peuvent être utilisés pour apporter davantage de précisions sur le système énergétique. Ces tests musculaires sont des outils de feedback. Ils permettent de connaître la réponse énergétique du corps à une émotion, à un stimulus physique, mental, nutritionnel.

Ils permettent de mettre en évidence les déséquilibres énergétiques, de préciser la nature et l’origine de ces déséquilibres, de déterminer les corrections les plus appropriées qui permettent de les lever : des gestes et activités physiques, des techniques orientales (travail énergétique, travail sur les chakras, digitopunture), les techniques de visualisation, de rotations oculaires, ou des fleurs de Bach, etc.

11037181_10153192512276291_2338442818861579690_n-300x225

Sans titre

Articles Similaires :