les hommes et les femmes viennent de vénusLes hommes et les femmes sont différents

Les hommes et les femmes n’ont ni la même conception de l’amour, ni les mêmes codes pour l’exprimer. Ces différences sont si fortes que dans le livre “Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus”. Le psychothérapeute John Gray n’hésite pas à les comparer à des êtres débarqués de deux planètes différentes.

Pour les hommes ce qui importent dans la sphère affective se sont les valeurs de l’action, du pouvoir et de la compétence. Les femmes, quant à elle, privilégient l’expression des émotions, l’harmonie des échanges et la créativité. Certes, ses pistes comportementales ne constituent pas la garantie de réussir parfaitement sa relation de couple. Cependant, il paraît évident qu’elles peuvent aider à mieux se comprendre et vivre ensemble.

les hommes viennent de mars et les femmes de vénusConfronter à une problématique

Les hommes préfèrent résoudre leurs problèmes tout seul.

De manière générale, un homme n’aime pas trop parler de ses problèmes. Parce que pour lui, parler de ses problèmes reflète son incompétence à les résoudre.

Or, comme il se définit pas ses compétences, il préfère donc résoudre ses problèmes tout seul. Il est donc préférable de ne pas donner votre avis ou vos conseils avant qu’il ne vous sollicite de lui-même, afin de ne pas froisser son ego.

Ainsi pour un homme, il n’y a jamais de problème. Un problème passé est passé donc ce n’est plus la peine de revenir dessus. En ce qui concerne un problème présent, il essaye de le résoudre tout seul, donc il n’en parle pas. Et un problème futur, on verra bien quand on y sera!

Lorsque Mars est contrarié, il s’enferme dans sa grotte

les hommes viennent de mars et les femmes de vénusD’autre part, lorsqu’un homme est confronté à une problématique, il va avoir tendance à se mettre en retrait. Ils préfèrent s’isoler le temps de réfléchir et de trouver une solution pour faire le point sur ses problèmes tout seul. Toujours afin de se prouver à lui-même qu’il est capable de les surmonter sans aucune aide. Il s’isolera le temps de trouver une solution (ou de se faire une raison) qui l’apaisera.

Malheureusement, pendant ce temps là, il n’est pas disponible pour sa partenaire. Inutile de préciser à quel point cela peut devenir inquiétant et irritant pour une femme. C’est pourquoi, elle doit davantage témoigner de confiance en elle, en son compagnon et en son couple. La meilleur manière de réagir est de ne pas s’inquiéter et de faire ce que vous avez à faire. Laisser votre homme dans son coin jusqu’à ce qu’il soit « sorti de sa caverne » et de nouveau disponible pour vous. Cela fonctionne dans la mesure où la contrariété ne concerne pas votre couple, mais plutôt son travail, ses amis, sa famille, etc.

Les règles d’or :

1) Ne jamais rentrer dans sa caverne : ne pas essayer de lui poser des questions ou de l’aider. Evitez de lui mettre d’avantage de pression.

2) Ne jamais essayer de faire sortir l’homme de sa caverne : ne pas lui montrer qu’on attend sa sortie avec impatience et s’occuper autrement en attendant sa sortie. Si l’homme sait que sa FEMME est heureuse et s’occupe de son côté il sortira plus vite.

les hommes viennent de mars et les femmes de vénus

Vénus préfère parler des problèmes

Au contraire, pour une femme c’est important de parler des problèmes. C’est une manière de se sentir proche, d’échanger sur ses ressentis, de se confier et de partager son intimité. En effet, la meilleure manière pour une femme de faire le point sur ses soucis est d’en parler jusqu’à ce qu’elle se sente mieux. A travers cet échange, elle se sera sentie comprise et aimée.

Les femmes passent leur temps à parler de leur problèmes entre elles. Lorsqu’elles ne le font pas, c’est qu’il y a un froid ou qu’elles ne sont pas amies. Alors quand leur conjoint va se renfermer sur lui-même et paraître tout à coup froid et distant, elles le prennent pour elle et ressentent un grand inconfort.

Se sentir aimer

Souvent, on a tendance à donner ce que l’on aimerait recevoir. C’est pour cela que parfois les femmes sont au petit soin envers leur partenaire, multipliant tout les attentions. Cependant, cela n’aura pourtant pas l’effet escompté. L’homme va se sentir materné et donc infantilisé .Ce qui va à l’encontre de son besoin d’être valorisé, compétent et capable de gérer toutes situations. Et même si certaines attention peuvent être agréable pour l’homme, ce n’est pas ce qui est le plus motivant pour lui. 

A l’inverse, l’homme va faire confiance aux capacités de sa compagne. Par exemple, la laisser gérer et organiser le quotidien. Cependant, aux yeux d’une femme, ce n’est pas non plus ce qui va lui donner un sentiment de sécurité et d’amour qu’elle recherche de la part de son conjoint. Parce que, elle a avant tout besoin d’attention et de présence. Lorsque son compagnon lui donne cette autonomie, elles se sent plus utilisée et seule, que valorisé dans sa capacité de faire.

Avec ce mode de fonctionnement, les deux partenaires peuvent avoir le sentiment de donner, donner, donner en ayant l’impression d’avoir été extraordinaire avec l’autre et de pourtant ne rien avoir reçu en retour. Ni même un peu de gratitude… A cause de ce qui pro quo les deux protagonistes se sentent frustrés et se retire des points.

les hommes viennent de mars et les femmes de vénusVenus pour se sentir aimé a besoin de recevoir des attentions

Pour qu’une relation fonctionne bien, les femmes ont besoins de recevoir des preuves quotidiennes d’affections, de tendresses, d’intérêt, de sentir qu’elle compte, etc… Les hommes ont tendances à manifester leur affection seulement au début de la relation. Une fois leurs sentiments dévoilés ils ne ressentent pas forcément le besoin de nous le rappeler tous les jours, ce qui est une grave erreur !!!

D’autre part, ils pensent qu’ils doivent manifester leur amour par des gestes à la hauteur de leurs sentiments. Alors que dans la logique féminine il n’y a pas de pondération (valeur financière). Les hommes ne comprennent pas toujours que s’ils nous font un grand geste ou un petit geste c’est la même chose. Le principal est qu’ils nous nourrissent quotidiennement de petites attentions.

Toutes ces attentions ne se résume évidemment pas seulement à des cadeaux. Ce sont tous ces petits gestes d’attention, de considérations, de galanterie, de tendresses, d’affection… Les femmes ont besoins de recevoir des preuves d’amour de manières quotidiennes et pour une femme cela n’est jamais acquis une fois pour toute.

les hommes viennent de mars et les femmes de vénusVenus à également besoin de compréhension

L’humeur d’une femme est sinusoïdale. En effet, les femmes sont d’avantage émotionnelle. C’est pourquoi, elles fonctionnent comme les vagues : avec des hauts et des bas. Pendant les hauts, tout va bien. “La vie est belle”, “je t’aime c’est merveilleux”, “qu’est ce qu’on est bien”… Soudainement (et dans l’esprit masculin, sans aucune raison particulière) il n’y a plus rien qui va. Elle va exprimer ce changement de cap et d’humeur en utilisant des mots comme “Toujours”, “Jamais”, “Personne”, “Tout le monde”. L’homme se sent visé et prend cela pour des exagérations et des critiques personnel. “C’est TOUJOUR la même chose”, “Tu ne fais JAMAIS rien”, “PERSONNE ne m’aime”

Quand une femme est au creux de la vague, elle pense à tout ce qui lui manque. Contrairement à quand elle est en haut de la vague, elle pense à tout ce qu’elle a. C’est pourquoi un homme ne devrait pas se dire que les problèmes sont réglés une bonne fois pour toutes quand sa femme va mieux. En effet, ils réapparaitront forcément la prochaine fois qu’elle se sentira au plus mal. Tout cela est une question de cycles.

Tout ce qu’un homme peut faire quand sa femme est au creux de la vague est  de l’écouter, essayer de comprendre ses ressentis et  la soutenir en attendant qu’elle se sente mieux. Alors que les hommes s’évertuent à trouver des solutions pour aider leurs femme des discordes peuvent se créer. En effet, de son côté la femme a avant tout besoin d’être entendu et comprise par son interlocuteur. Et par comprise, j’entends comprise dans les émotions qu’elle ressent vis-à-vis du problème.

les hommes viennent de mars et les femmes de vénusMars pour se sentir aimé a besoin de ressentir de la confiance

Par exemple, quand l’homme part en voyage, il se sentira d’avantage aimé si sa femme ne lui posait pas un tas de questions et lui témoigner ainsi sa confiance en sa capacité de gérer une situation ou de faire quelque chose.

Cela rejoint son besoin d’être reconnue dans ses compétences. C’est donc pour lui gratifiant, que sa femme lui fasse confiance et ne le materne pas comme un enfant. “As-tu pensé à prendre ceci ou cela ?”. “Ah, je te l’avais bien dit! tu devrais…” Toutes ces petites phrases assassines, l’air de rien pour une femme sont pour un homme très très très très très très désobligeante, voir blessante.

Ce qui motive une femme, c’est de sentir que son homme l’aime et la soutienne. Elle a besoin de ressentir sa présence et le sentiment qu’elle est importante à ses yeux. Certaines femmes donnent beaucoup trop à leur homme, en croyant que leur partenaire réagira en leur donnant beaucoup en retour. Mais ce n’est pas le cas: les femmes doivent avant tout apprendre à moins donner.

Mars, pour se sentir aimé, a avant tout, besoin d’appréciation

lyly-janvier-201613-1Avez vous remarquez comme les hommes aiment pavaner et montrer comme ils sont grand et fort aux femmes? Ils le font pour montrer leur compétence mais aussi parce que ce qu’ils aiment par dessus tout c’est de recevoir des appréciations.

Il seront ravi de faire tout ce que l’on souhaite à partir du moment où nous leur exprimeront toute notre gratitude ou notre admiration pour eux et ce qu’ils font pour nous.

“Oh! ca me fait tellement plaisir”, “Qu’est ce que tu es fort”, “Tu me rends tellement heureuse”, “Qu’est ce que j’ai de la chance d’être avec un mec comme toi”

Pour eux, cela équivaux à notre besoin d’attention!!! Ils n’en n’ont jamais assez… Le plus dur c’est qu’ils ont également besoin de toutes ces appréciations même quand c’est normal qu’ils le fassent…. Sinon, ils en font de moins en moins!!!!

Conclusion

Les femmes et les hommes n’ont pas les mêmes besoins. Notre erreur est d’apporter au sexe opposé ce que l’on aimerait recevoir. Plutôt que de lui apporter ce dont il a réellemtent besoin.

tumblr_o1blb4twp81sx07ubo1_400-1Les 6 besoins primaires d’une femme sont que son partenaire :

  • lui donne de l’attention en l’écoutant et en s’intéressant à elle.
  • la comprenne en la soutenant plutôt qu’en lui donnant des solutions.
  • la respecte en ne se contrariant pas pour ce qu’elle ressent.
  • fasse preuve de dévouement en la faisant passer avant son travail.
  • reconnaisse la légitimité de ses sentiments en comprenant sa souffrance plutôt qu’en la lui reprochant.
  • la rassure en lui répondant quand elle lui parle et en la réconfortant.

Les 6 besoins primaires d’un homme sont que sa partenaire:

  • lui fasse confiance en ne lui donnant pas des conseils en permanence.
  • l’accepte en n’essayant pas de le faire changer.
  • l’apprécie en étant reconnaissante pour ce qu’il fait.
  • l’admire en ne lui disant pas ce qu’il doit être.
  • l’approuve en le considérant comme quelqu’un de bien.
  • l’encourage en le poussant à faire des choses par lui même.

Ces besoins sont complémentaires entre eux, c’est-à-dire que quand l’un comble le besoin de l’autre, l’autre y répond en comblant son besoin complémentaire. Par exemple si l’homme écoute sa femme avec attention, celle-ci lui fera confiance en toute occasion. Si ces besoins ne sont pas comblés de la frustration, des ressentiments pourront naître te diviser le couple.

couv_143464-1les-hommes-viennent-de-mars-les-femmes-de-venus-1J’ai écris cet article après la découverte du fabuleux spectacle “Les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus” de et par Paul Dewandre.

Je vous recommande vivement de visionner ce spectacle avec votre conjoint. Vous pouvez le trouver facilement en DVD et/ou sur youtube.

Les magnifique dessins qui illustre cet article proviennent de la bande dessiné  (à gauche) “Les hommes viennent de Mars et les femmes de vénus”.

PARTAGER