blessure d'humiliationRéveil de la blessure d’humiliation

La blessure d’humiliation provient des personnes qui ont été humilié par leurs parents. Elles sont elles-même honteuse de leurs propres comportements. Elles ont ressenti un gros manque de liberté, comme si leurs parents contrôlaient tout (son alimentation par exemple).

Bien que présente dès la naissance, c’est entre l’âge d’un et trois ans que la blessure de l’humiliation commence à être éveillée par le parent qui réprimait toute forme de plaisir physique. Peut être un des deux parents ou les deux. Parce que les personnes qui souffrent de la blessure d’humiliation sont très sensuelle et apprécient les plaisirs associés aux sens (goût, touché, odorat, visuel…). Néanmoins, elles les refoule par peur de déborder, de perdre le contrôle et d’avoir honte.

Le masque qu’il se met

Son masque est le Masochisme. Les personnes qui souffre de cette blessure cherchent à se faire du mal, à se faire honte à elles-même.

A cause de leur sentiment de dévalorisation, elles perdent leur pouvoir de décision, se soumette et deviennent très influençable. Ces personnes se mettent au service des autres. Elles s’occupent des besoins de ses proches avant les siens. Parfois, elles peuvent même attirer des situations où elles sont humiliées en public. Derrière leur masque de maso, elles acceptent les moqueries et le mépris des autres. Mais dans l’intimité, elles compensent souvent avec de la nourriture, leur donnant raison d’être dégoûtée d’elles-même.

Peu à peu, les relations basculent dans la négligence, le dénigrement, la dévalorisation. Parce que lorsque nous nous oublions et que nous acceptons tout, qu’est ce qu’il se passe ensuite? Lorsque nous n’osons pas imposer nos limites : nous ne nous respectons pas! Si nous ne nous respectons pas nous-même, les autres ne nous respecteront pas non plus à leur tour. Ce qui provoquera des sentiment de honte, d’humiliation et de dévalorisation, c’est un cercle vicieux…

Ses caractéristiques

  • Le masochiste cherche tout le temps à aider les autres, jusqu’à se mettre dans des situations désagréables pour lui.
  • Il a tellement peur de faire du mal aux autres qu’il est à l’affût de leurs humeurs et n’écoute même plus ses propres besoins.
  • Le masochiste a tendance à trop rire de lui-même, en se prenant pour cible. Celui qui a été blessé par l’humiliation se sent toujours coupable.
  • Il a du mal à profiter des choses pleinement, culpabilise presque lorsqu’il est heureux. « Le sens du devoir est important pour les personnes masochistes ».
  • Ces personnes ont souvent un problème avec le sexe qui leur paraît honteux, sale, dégoûtant.

La plus grande peur du masochiste

Sa plus grande peur est la liberté : il aurait peur de ne pas savoir la gérer tout seul, de faire des choses honteuses, alors il se crée inconsciemment des contraintes.

blessure d'humiliationAttitudes et Comportements

  • Le masochiste a une belle âme de missionnaire mais il la manifeste souvent par la peur.
  • Il croit que Dieu l’observe et le juge sans cesse. Il fait tout pour être digne aux yeux de Dieu ou de ceux qu’il aime. C’est pourquoi il se fait un devoir de servir tous ceux qu’il aime, les faisant passer avant lui.
  • Il a beaucoup de retenue dans ses paroles, ayant appris qu’il n’a pas le droit de dire des choses qui pourraient nuire surtout aux autres. Il est même porter à excuser les autres.
  • Le masochiste ne veut pas reconnaître sa sensualité ainsi que son amour associé aux sens. Il refoule les pulsions associées à ses sens car il a peur de déborder et d’avoir honte
  • Il a aussi peur d’être puni s’il jouit trop de la vie.
  • Le masochiste a souvent des problèmes d’ordre sexuels dans son enfance et adolescence.
  • Il s’arrange pour ne pas être libre car pour lui cela signifie “être illimité et avoir trop de plaisir”. En effet, il brime de ce fait sa liberté en faisant passer les besoins des autres avant les siens, manquant ainsi de temps pour jouir de la vie.
  • Il connait ses besoins mais ne les écoute pas croyant qu’il doit se sacrifier pour gagner son ciel.
  • Le masochiste se sent facilement malpropre, cochon ou indigne. Il se dégoûte même parfois.
  • Il compense et se récompense souvent par la nourriture en se faisant croire qu’il en jouit, mais sa culpabilité et sa honte lui font perdre cette jouissance.
  • Le masochiste grossit facilement pour se donner une raison de ne pas jouir de ses sens.
  • Il a le don de faire rire les autres en se prenant en dérision, s’humiliant ainsi.

Aspect physique de la blessure d’humiliation

Un corps fait en rondeurs, le visage rond, les bras ronds, le corps rond, etc. Généralement, un surplus de poids. Taille courte. Vêtements souvent trop serrés. Les yeux ronds, ouverts et naïfs d’un enfant. Une voix douce et mielleuse.

  • Développe un corps qui lui fait honte
  • Souvent gros, rondelet
  • Corps physique prend beaucoup de place
  • Maux de dos
  • Problèmes respiratoires
  • Mal de gorge
  • Problèmes cardiaques
  • Extrémiste au niveau de l’alimentation

Trouvez vos blessures en lisant les articles correspondants :