Accueil Blog

Comment atteindre la paix intérieure ?

paix intérieureAvec le temps, nous découvrons que le meilleur état de la vie, ce n’est pas d’être amoureux-se, mais d’être tranquille, en paix avec soi-même et en sécurité. Il n’y a que lorsqu’une personne parvient à atteindre cet état de paix intérieur, où rien n’est de trop et rien ne manque, qu’elle se sent plus comblée que jamais. L’amour peut alors apparaître si elle le souhaite, mais ce n’est pas une obligation.

La paix intérieur ne se traduit pas par l’absence d’émotions. Elle n’implique pas non plus de renoncer à l’amour ou à cette passion qui nous rend plus digne, celle qui nous donne des ailes et des racines. La personne tranquille n’évite aucune de ces perspectives. Cependant, sait très bien où se trouvent les limites. Où se trouve cette modération qui, comme un phare dans la nuit, illumine notre paix intérieure.

Le meilleur état de l’être humain n’est donc pas d’aimer au point de s’annuler lui-même. Ce n’est pas de tout donner jusqu’à ce que nos droits vitaux partent en fumée à cause de cette peur panique de rester seul. Le meilleur état est d’être tranquille, avec une harmonie intérieure adaptée où il n’y a pas d’espace pour les vides, pour les attachements désespérés ou les idéalisations impossibles. Car l’amour, quoi qu’on nous en dise, ne justifie pas toujours tout. Et il n’implique surtout pas que l’on s’abandonne soi-même.

Que vous le croyez ou non, dans la vie, il arrive toujours un moment où cela arrive. Ce moment où nous nous disons à nous-même : “Je veux du calme”. “Je veux trouver mon équilibre intérieur pour être tranquille”. C’est une manière exceptionnelle de favoriser notre croissance personnelle. Et pour y arriver, rien de tel que de promouvoir ces changements.

Comment atteindre la paix intérieure ?

La première chose à faire, c’est apprendre à faire le tri dans ses relations. Entre les relations qui comptent vraiment pour nous et celles qui ne sont pas satisfaisantes. Personne ne peut atteindre cette tranquillité s’il entretient un lien nocif avec un proche, un ami ou un collègue de travail.

La seconde étape consiste à prendre une décision essentielle : cesser d’être victime. D’une certaine manière, nous le sommes tous victimes. De part nos insécurités, de nos obsessions ou de nos limites… Nous devons être capable de reprendre notre pouvoir personnel, notre part de responsabilité face aux défis exterieurs. Pour vous aider, vous pouvez lire l’article sur la proactivité. Il est absolument fondamental d’apprendre à vous connaitre. Déterminer ce qui est essentiel pour votre bien-être. De quoi avez-vous besoin ? Qu’est-ce qui vous rend heureux ? Quelle est votre journée idéale ? Quelles sont vos valeurs et besoins fondamentaux ?

blankLa troisième étape consiste à reprendre confiance en vous pour être capable d’ériger un cadre solide autour de vous en fonction de vos besoins fondamentaux. Parce que pour trouver votre paix intérieur, vous devez vous protéger et être capable de mettre des limites aux monde extérieur. Savoir dire NON, exiger que l’on vous respecte, mettre des distances aux personnes trop intrusives, ne plus tolérer les critiques et remarques irritantes… Beaucoup de personnes ne trouvent pas la paix parce qu’elles sont trop influencable. Par conséquent, elles renoncent à leur sécurité intérieur pour satisfaire les exigences “des autres”. Protéger votre espace personnel pour vous créer votre jardin de bien-être face à toutes les pressions sociales.

Une fois que vous avez réussi ces trois étapes, vous n’avez plus qu’à entretenir votre jardin. Invitez vos amis sincères et bienveillants, planter vos graines, cultiver ce qui vous rend heureux. Vous avez maintenant les bases pour maintenir un état de tranquilité dans lequel, enfin, on se sent bien comme on est et avec ce que l’on a et que l’on a réussi. Cette complaisance nourrie par les racines de l’amour propre vous apportera sans aucun doute un grand équilibre.

C’est une fois que l’on s’aime soi-même que l’amour vrai (et réciproque) peut surgir

Les personnes dont le cœur respire l’équilibre et dont l’esprit habite dans la tranquillité, ne voient pas l’amour comme un besoin ou comme un désir désespéré. L’amour n’est pas quelque chose qui arrive pour les sauver, car la personne tranquille n’a plus besoin d’être sauvée. L’amour est un trésor précieux que l’on trouve et que l’on décide, par liberté et par volonté, de choyer. Car c’est le sentiment le plus beau du monde.

E.F.T : entre la neuro-puncture et la psycho-énergétique

EFTLa méthode EFT fait référence à l’Emotional Freedom Techniques, en français techniques de liberation émotionnelle. Cette méthode consiste à tapoter du bout des doigts des points d’acpuncture des méridiens (médecine chinoise) en répétant une phrase positive liée au problème ou à l’émotion négative que l’on souhaite débloquer. Vous trouverez dans cet article toutes les informations nécessaire pour utiliser cette technique chez vous.

La technique EFT : les étapes primordiales

Cette méthode se déroule en 4 étapes avec des actions combinées :

  • La stimulation de plusieurs points faciles à repérer (et qui sont toujours les mêmes), situés sur le système des méridiens d’acupuncture, via de petits tapotements rythmés
  • La concentration sur ce que vous souhaitez voir disparaître
  • L’énoncé d’une phrase qui décrit votre problème
  • L’acceptation de vous-même

Le déroulé d’une séquence

Dans la pratique, la technique de l’EFT consiste à taper avec deux doigts sur les points des méridiens, et à le faire avec la main droite ou la main gauche entre 5 et 9 fois à chaque endroit. La séquence dure de 1 à 2 minutes. En parallèle, il faut se concentrer sur le problème à traiter et répéter la petite phrase qui est en relation avec ledit problème. Selon la gravité de ce que l’on souhaite traiter, on effectue entre une et dix séquences les unes derrière les autres.

Description des points principaux d’entrée et de sortie de méridiens d’acupuncture

  1. Le premier point se situe sur le sommet de la tête à l’endroit le plus haut du crâne : c’est le point ST (Sommet de la Tête).
  2. Au début du sourcil, au-dessus du nez se situe le point DS (Début du Sourcil).
  3. Le petit os près du coin de l’œil est le point CO (Coin de l’Oeil).
  4. Le point SO (Sous l’Oeil) correspond au petit os sous l’œil, environ 2 cm sous la pupille.
  5. Le petit espace entre le nez et la lèvre supérieure est le point SN (Sous le Nez).
  6. Le point entre la lèvre inférieure et le menton est le point ME (milieu du Menton).
  7. Le point où se rencontrent le sternum, la clavicule et la première côte est le point SC (Sous la Clavicule). Pour le trouver, placez votre index sur le petit U au haut du sternum, glissez votre doigt vers le bas sur environ 2 cm. Ensuite allez vers la droite ou la gauche sur environ 2 cm.
  8. Sous le bras, à environ 10 cm sous l’aisselle, vous retrouvez le point SB (Sous le Bras).

EFT

Méthode EFT : une séquence en pratique

La méthode EFT est une clé pour se libérer de ses émotions. Vous vous sentez parfois dépassée par elles ? Est-ce-que vous ne les « maîtrisez » pas comme vous aimeriez ? Vous avez l’impression de faire preuve d’une émotivité exacerbée ? Pour apprendre à les canaliser, à les contrôler et surtout à les comprendre, la méthode EFT est parfaitement adaptée. Car oui, en réalité la méthode EFT peut vous aider à gérer votre hypersensibilité.

1. Pour commencer, il vous suffit de visualiser votre émotion, celle qui vous fait du tort et que vous aimeriez apprendre à comprendre. Vous devez vous concentrer sur elle, et analyser où elle se situe en vous, à quel niveau de votre corps elle peut se faire ressentir. Au niveau du ventre ? De la gorge ? Du cœur ? Débusquez-la, pour mieux pouvoir la gérer.

2. Évaluez votre ressenti entre 0 et 10 (0 indique qu’il n’y a pas de problème – 10 est le ressenti maximum), et notez-le sur un petit bout de papier.

3. Construisez votre phrase de ressenti, articulée autour de la technique de l’inversion psychologique : «Même si [ex : je suis en colère], je m’accepte complètement.» Répétez la 3 fois, en tapotant votre « point Karaté ».

blank

4. Ensuite, tapotez 5 à 7 fois chaque point méridien illustré plus haut dans l’article, en verbalisant votre problème grâce à une phrase de rappel. Ici : « Je suis en colère ».

5. A la fin de cette ronde, réévaluez votre phrase de ressenti.

Si vous n’êtes pas à 0, construisez une nouvelle phrase de ressenti : « même si j’ai [encore ce reste de colère], je m’accepte complètement », et répétez-la en tapotant votre point Karaté.

6. Refaites une ronde avec la série de points à tapoter, en répétant la phrase « J’ai encore ce reste de colère ».

7. A la fin, réévaluez votre ressenti, jusqu’à arriver à la disparition total de votre problème.

blank

EFTLa méthode EFT fait référence à l’Emotional Freedom Techniques, en français techniques de liberation émotionnelle. Cette méthode consiste à tapoter du bout des doigts des points d’acpuncture des méridiens (médecine chinoise) en répétant une phrase positive liée au problème ou à l’émotion négative que l’on souhaite débloquer. Vous trouverez dans cet article toutes les informations nécessaire pour utiliser cette technique chez vous.

La technique EFT : les étapes primordiales

Cette méthode se déroule en 4 étapes avec des actions combinées :

  • La stimulation de plusieurs points faciles à repérer (et qui sont toujours les mêmes), situés sur le système des méridiens d’acupuncture, via de petits tapotements rythmés
  • La concentration sur ce que vous souhaitez voir disparaître
  • L’énoncé d’une phrase qui décrit votre problème
  • L’acceptation de vous-même

Le déroulé d’une séquence

Dans la pratique, la technique de l’EFT consiste à taper avec deux doigts sur les points des méridiens, et à le faire avec la main droite ou la main gauche entre 5 et 9 fois à chaque endroit. La séquence dure de 1 à 2 minutes. En parallèle, il faut se concentrer sur le problème à traiter et répéter la petite phrase qui est en relation avec ledit problème. Selon la gravité de ce que l’on souhaite traiter, on effectue entre une et dix séquences les unes derrière les autres.

Description des points principaux d’entrée et de sortie de méridiens d’acupuncture

  1. Le premier point se situe sur le sommet de la tête à l’endroit le plus haut du crâne : c’est le point ST (Sommet de la Tête).
  2. Au début du sourcil, au-dessus du nez se situe le point DS (Début du Sourcil).
  3. Le petit os près du coin de l’œil est le point CO (Coin de l’Oeil).
  4. Le point SO (Sous l’Oeil) correspond au petit os sous l’œil, environ 2 cm sous la pupille.
  5. Le petit espace entre le nez et la lèvre supérieure est le point SN (Sous le Nez).
  6. Le point entre la lèvre inférieure et le menton est le point ME (milieu du Menton).
  7. Le point où se rencontrent le sternum, la clavicule et la première côte est le point SC (Sous la Clavicule). Pour le trouver, placez votre index sur le petit U au haut du sternum, glissez votre doigt vers le bas sur environ 2 cm. Ensuite allez vers la droite ou la gauche sur environ 2 cm.
  8. Sous le bras, à environ 10 cm sous l’aisselle, vous retrouvez le point SB (Sous le Bras).

EFT

Méthode EFT : une séquence en pratique

La méthode EFT est une clé pour se libérer de ses émotions. Vous vous sentez parfois dépassée par elles ? Est-ce-que vous ne les « maîtrisez » pas comme vous aimeriez ? Vous avez l’impression de faire preuve d’une émotivité exacerbée ? Pour apprendre à les canaliser, à les contrôler et surtout à les comprendre, la méthode EFT est parfaitement adaptée. Car oui, en réalité la méthode EFT peut vous aider à gérer votre hypersensibilité.

1. Pour commencer, il vous suffit de visualiser votre émotion, celle qui vous fait du tort et que vous aimeriez apprendre à comprendre. Vous devez vous concentrer sur elle, et analyser où elle se situe en vous, à quel niveau de votre corps elle peut se faire ressentir. Au niveau du ventre ? De la gorge ? Du cœur ? Débusquez-la, pour mieux pouvoir la gérer.

2. Évaluez votre ressenti entre 0 et 10 (0 indique qu’il n’y a pas de problème – 10 est le ressenti maximum), et notez-le sur un petit bout de papier.

3. Construisez votre phrase de ressenti, articulée autour de la technique de l’inversion psychologique : «Même si [ex : je suis en colère], je m’accepte complètement.» Répétez la 3 fois, en tapotant votre « point Karaté ».

blank

4. Ensuite, tapotez 5 à 7 fois chaque point méridien illustré plus haut dans l’article, en verbalisant votre problème grâce à une phrase de rappel. Ici : « Je suis en colère ».

5. A la fin de cette ronde, réévaluez votre phrase de ressenti.

Si vous n’êtes pas à 0, construisez une nouvelle phrase de ressenti : « même si j’ai [encore ce reste de colère], je m’accepte complètement », et répétez-la en tapotant votre point Karaté.

6. Refaites une ronde avec la série de points à tapoter, en répétant la phrase « J’ai encore ce reste de colère ».

7. A la fin, réévaluez votre ressenti, jusqu’à arriver à la disparition total de votre problème.

blank

L’EMDR : méthode pour se libérer d’un traumatisme

blankBouger les yeux pour guérir l’esprit ? C’est le pari de l’EMDR. Cette technique de libération de stress fondée par la psychologue américaine Francine Shapiro, offre des résultats étonnants.

C’est par hasard, lors d’une promenade en mai 1987, que Francine Shapiro découvrit que ses « petites pensées négatives obsédantes » disparaissaient lorsqu’elle effectuait rapidement des aller-retours avec ses yeux de gauche à droite. C’est ainsi qu’elle créa l’EMDR. Les résultats étant là, cette technique est actuellement reconnue par l’OMS. Elle est utilisée de nos jours dans le monde entier, notamment pour les états de stress post-traumatique (ESPT) subis par les victimes de conflits, d’attentats, de violences sexuelles ou de catastrophes naturelles.

Pour quel motif utiliser cette méthode ?

Après un évènement traumatique mais pas seulement. En effet, l’EMDR peut s’appliquer à des plus petites épreuves qui nous bloquent de manière répétitive dans notre vie. Comme les expériences pénibles laissant un souvenir trop empreint de souffrance. L’EMDR peut aussi se révéler efficace dans d’autres types d’affections, comme la toxicomanie, l’anorexie ou la dépression.

blankPourquoi ca marche ?

Désactiver l’émotion en dissociant le stress et le souvenir. L’EMDR est un exercice qui reproduit les mouvements oculaires naturellement présents lors des phases de sommeil paradoxal. « Chaque événement douloureux laisse une marque dans le cerveau, précise le psychiatre David Servan-Schreiber, qui a introduit la méthode dans l’Hexagone, et qui préside l’association EMDR-France. Celui-ci effectue alors un travail de “digestion” permettant aux émotions qui accompagnent le souvenir de se désactiver. Notre cerveau intègre des perceptions avec des sensations pour créer des réponses conditionnées. Cela permet de s’adapter plus rapidement aux stimuli extérieurs. Malheureusement, lorsqu’il s’agit d’évènements négatif, les images, les croyances et les émotions liés à cette situation sont également stockés dans le cerveau. Prêts à se réactiver si nous nous retrouvons à nouveau face à un rappel du choc.

L’EMDR, permet à travers un mouvement oculaire répété de “défusionner” l’émotion de la perception traumatique et réactive le système naturel de guérison du cerveau pour qu’il complète son travail. En tant que practicienne en Neuro-Training, je suis formée à la libération de stress traumatique par mouvement oculaire répété qui s’adresse aussi bien aux enfants qu’aux adultes.

Visualisation créative pour aider votre enfant à se libérer d’une peur

blankLa peur est une émotion qui alerte d’un danger ou d’une menace. Cependant, 80% des peurs vécues par les êtres humains sont principalement des peurs irréelles. Elles ne présentent en réalité aucun danger et proviennent de notre imagination. Malheureusement, notre cerveau ne peut faire la différence entre une peur réelle ou imaginaire. Et nous vivons dans notre corps des sensations d’angoisses et d’anxiétés produit uniquement par des pensées négatives.

La visualisation positive est un outil puissant puisque notre esprit ne fait pas la différence entre le réel et l’imaginaire. Les enfants l’ont bien compris, ils laissent facilement leur imagination prendre les commandes pour entrer dans leur territoire magique. Chez un jeune enfant, la frontière entre l’imaginaire et la réalité est très fine. Pour lui, le crocodile qui va chasser l’éléphant dans la chanson en étant habillé en militaire est aussi réel que les personnes de son entourage.

L’objectif ici est de pouvoir utiliser cette technique afin de laisser l’enfant réduire sa peur. Et  ainsi l’aider à reprendre le dessus en gérant ses émotions par du positif. La meilleure approche est d’utiliser son aptitude à l’imaginaire pour lui permettre de s’approprier les images, couleurs, environnements qu’il préfère afin de placer sa peur dans un contexte ou elle n’a pas lieu d’être.

Exercice pour se libérer d’une peur

Vous pouvez faire cet exercice sur vous-même ou à votre enfant pour vous aider à vous libérer d’une peur. Je vous propose une trame de fond que vous pouvez adapter à votre guise en fonction de votre situation et de votre imagination !

Pour commencer, installez-vous confortablement dans un endroit calme et sécurisant. Vous pouvez mettre une musique relaxante, des bougies, de l’encens… Prenez un moment pour vous détendre, vous aligner et prendre quelques respirations profondes.

Puis, représentez-vous mentalement votre peur en lui donnant une image ou une forme qui la symbolise. Prenez le temps de la visualiser, de l’imaginer et de la décrire jusqu’à ce que l’image de cette peur soit bien claire :

  • Où est-elle?
  • De quelle couleur est cette peur ?
  • Quelle forme a-t-elle ?
  • Combien pèse cette peur ?(lourde/légère)
  • Quelle odeur aurait cette peur ?
  • Quelle température aurait-elle ? (Chaud/froid)
  • Est-elle en trois dimensions ?

Ensuite, visualisez cette peur en face de vous et détruisez-là de manière définitive ! Toujours à l’aide de votre imagination de la manière qui vous convient le mieux.

Comment vous sentez-vous maintenant, sans cette peur?
Si vous ressentez une émotion positive (calme, soulagement, séréinté, joie….) focalisez votre attention sur cette sensation positive de bien-être et continuez de vous en imprégner. N’hésitez pas à multipliez cette sensation par dix pour la ressentir traverser tout votre corps, enfin libérer de la peur. Pour vous y aider, vous pouvez donner à ce ressenti positif une couleur et teinter votre corps de cette couleur à l’aide de votre respiration. A chaque inspiration, vous inspirez cette couleur de remplit de positif et à chaque expiration, vous diffusez tout le positif dans l’ensemble de votre corps.

Si vous ne ressentez pas d’émotion positive recommencez l’excercie…

Le conte du sage et du scorpion

Un Sage voyant un scorpion se noyer, décida de le tirer de l’eau mais lorsqu’il le fit, le scorpion le piqua.

Par l’effet de la douleur, le Sage lâcha l’animal et celui-ci tomba à l’eau une seconde fois.
Il tenta de le tirer à nouveau et l’animal le piqua encore. Quelqu’un qui était en train d’observer se rapprocha et lui dit :
« Excusez-moi, mais vous êtes têtu ! Ne comprenez vous pas qu’à chaque fois que vous tenterez de le tirer de l’eau il vous piquera ? »
Le Sage répliqua :
« La nature du scorpion est de piquer, et cela ne va pas changer la mienne qui est d’aider.»

Alors, à l’aide d’une feuille, il tira le scorpion de l’eau et le sauva de la noyade.

Puis il dit:

« Ne change pas ta nature si quelqu’un te fait mal, prends juste des précautions. Les uns poursuivent le bonheur, les autres le créent. Quand la vie te présente mille raisons de pleurer, montre-lui que tu as mille raisons pour sourire. Préoccupe-toi plus de ta conscience que de ta réputation.
Parce que ta conscience est ce que tu es, et ta réputation c’est ce que les autres pensent de toi… Et ce que les autres pensent de toi…c’est leur problème.»

Choisissons de ne pas chasser la semence de l’amour et de nos valeurs dans notre cœur.

Si notre amour et nos valeurs sont éprouvés, choisissez de les nourrir avec beaucoup de soin. Néanmoins, pensez à vous. Cet amour ou ces valeurs qui vous animent ne doivent pas se retourner contre vous. Cherchez l’équilibre dans tout ce que vous faites.

Comment se protéger face à une personne toxique ?

blankLe meilleur moyen de se protéger d’une personne toxique réside en trois actions :

  • Réduire les temps de contact au maximum
  • Distance
  • Ecran de protection

Réduire les temps de contact au maximum

Diminution de la durée du contact avec la source radioactive

Distance

Eloignement maximal ! Maintenez-vous loin de cette personne.

Ecran de protection

Lorsque vous êtes en présence d’une personnalité malhonnête, le meilleur moyen de vous protéger est de mettre une distance émotionnelle entre vous. Par exemple, vous pouvez filtrer les informations que vous partager afin de ne donner aucune matière à polémique. C’est-à-dire faire attention à ce que vous dites. Ou encore, ne pas dire ce qui vous tient à coeur et ne pas montrer vos émotions (peurs, colères, fatigue, vulnérabilités,…). En effet, les personnes toxiques sont très attentivent aux failles et utiliseront vos faiblesses contre vous. Pour évitez cela, évitez de parler de votre vie privée, de vos peurs, de vos tracas, de vos problèmes familliaux à votre travail ou aux personnes que vous ne connaissez pas encore très bien. Les personnes malintentionnées ont peu de compassion. Vous ne vous protégez pas en étant trop gentil, dans la servitude ou dans l’étalement de vos souffrances. Au contraire, vous donnez toutes les clefs pour vous faire battre ! Protégez-vous et votre enfant intérieur en gardant votre dignité et respect pour vous-même.

sorti emprise manipulateur PN pervers narcissique Kinésiologie MarseilleQuels comportements et attitudes à adopter ?

Stopper tout contact avec la personne

Pour se protéger de personnes toxique, coupez tout contact. Ce n’est pas si facile mais pour une avoir vie tranquille, il est primoridal d’être bien entouré. Veillez à vous entourer UNIQUEMENT de personnes saines, bienveillantes et aimantes. De façon générale, faites un tri dans vos relations afin d’éliminer les personnes toxiques. Par ailleurs, si vous êtes obligé d’en côtoyer, dites-en toujours le moins possible. C’est-à-dire, jamais rien sur vous : vie privée, projets, vos frustrations, émotions,…

Si vous ne pouvez pas couper la relation

femme-chiante.jpg

Essayez au maximum de ne pas vous énerver après cette personne. Gardez votre sang froid et un comportement approprié pour ne pas vous laissez déstabiliser. Parce que c’est ce qu’attend votre ennemi. En effet, tous ce que vous direz sera retourné contre vous. Votre bourreau ne reconnaitra jamais ses torts même si ses actions sont odieuses et inacceptables.
Les personnes manipulatrices adoptent souvent la même technique. Cela consiste à vous reprocher votre réaction face à leurs comportements blessants ou leurs piques (verbales). Par exemple, la personne ne vous respecte pas d’une manière ou d’une autre. Lorsque vous allez vous mettre en colère (de manière complètement légitime), votre interlocuteur vous reprochera votre ton employé, ou vos propos déplacés. C’est de cette manière qu’il va retourner la situation en se fesant passer pour une victime et vous un bourreau. Il arrivera peut-être même à vous faire culpabiliser et vous faire croire que c’est de votre faute. Alors qu’à la base c’est lui qui vous a manqué de respect !

Par exemple, si vous découvrez qu’il vous trompe, il vous rapprochera d’être trop intrusive! Ainsi, c’est de cette manière qu’ils retournent la situation. Pour ensuite, culpabiliser et convaincre leurs victimes qu’elles sont fautives. Ne vous laissez plus avoir! Même s’il reste sur ses positions (car vous savez qu’il ne reconnaitra jamais ses torts) restez sur les vôtres. Cela sera toujours sa parole contre la vôtre. Faites-vous confiance. Vous avez raison alors ne vous laissez pas avoir par cette technique. SURTOUT NE VOUS EXCUSEZ PAS!!!

pervers narcissique manipulation couple kinesiologie MarseilleNe jamais vous justifier

Afin de vous aider à ne pas argumenter ou vous justifier face à ses critiques, ses jugements et ses accusations en tous genres. Pour se protéger d’une personne toxique, vous devez utiliser une communication d’extinction. Ce sont des phrases courtes et floues ayant l’apparence de l’indifférence. Par exemple, s’il vous dit que vous êtes nulle pour ceci ou cela…  Répondez-lui “Ça, c’est ce que tu penses (toi)!”. Ce qui est sous-entendu derrière cette phrase et ce que vous devriez penser au fond de vous est :

“C’est ce que tu penses (toi). Moi, je sais qui je suis, ce que je vaux et ce que je suis capable de faire. D’autres personnes pensent également comme moi d’ailleurs. Je ne peux pas t’empêcher d’avoir une opinion négative sur moi. Ainsi, j’accepte que tu sois libre de penser ce que tu veux. Cependant, je ne suis pas pour autant d’accord avec toi, ton opinion n’est pas la vérité. Ce n’est que ton jugement (toxique).”

blankAutres phrases :

  • “C’est ce que tu penses”
  • “Je n’en doute pas !”
  • “C’est ton opinion !”
  • “Ne vous inquiétez pas pour moi !”
  • “C’est ce que tu crois”
  • “A chacun son expérience !”
  • “En apparence !”
  • “C’est une interprétation !”

Yoga du visage : la meilleure méthode naturelle de rajeunissement

yoga du visageLe yoga fascial propose des auto-massages rajeunisant et vivifiant. Il s’agit d’un ensemble d’exercices très simples à reproduire chez soi pour garder un visage détendu et lisser ses traits. L’objectif de ces massages est de tonifier les muscles, mais aussi les points d’acupuncture situés sur le visage pour relancer la circulation sanguine et l’énergie du chi.

En plus des bienfaits relaxants, le yoga du visage permet d’améliorer le teint, repulper la peau, les lèvres et estomper les rides. Vous pouvez aussi avoir des résultats pour gommer le double menton et redessiner l’ovale de votre visage.

Ces quelques exercices à faire devant votre miroir vont vous permettre d’avoir une peau plus tonifiée, éclatante, fraîche et lumineuse. Le massage dure environ 5 à 10 minutes. Vous pouvez vous offrir ce temps pour vous-même quelques fois dans la semaine ou quotidiennement. Néanmoins, pour un meilleur résultat, il est préférable d’installer régulièrement cette pratique dans votre routine beauté.

Vous pouvez le réaliser à n’importe quel moment de la journée, que ce soit au bureau ou chez vous, le matin au réveil ou le soir au coucher. Au moment du démaquillage comme de l’application de la crème de jour. Il n’y a pas de contre-indication du moment que vous réalisez ces exercices de manière consciente, en douceur et avec régularité.

Développer votre confiance en améliorant votre stabilité émotionnelle

Un des aspects fondamental de la confiance en soi est la stabilité émotionnelle. En effet, une personne confiante est une personne qui possède la capacité de répondre aux défis exterieurs avec une certaine assurance. Pourtant, ces personnes ne sont pas sur-humaine ! Les épreuves qu’elles rencontrent les touchent, les heurtes et les boulverses également. Ce qui est différent c’est leur réaction. C’est-à-dire la manière dont elles vont réagir face à la situation et leur capacité à gérer leur émotions dans des moments difficiles.

kinésiologue marseilleL’instabilité émotionnelle

L’instabilité émotionnelle c’est être soumis à ses émotions et le flux de doutes et de peurs de notre mental. Dans ce cas, l’égo prend le dessus et la personne devient une toupie ou une tornade qui se laisse débordé par les pressions extérieurs. Par exemple, vous venez rencontrer une personne qui vous plait beaucoup. Fatalement, dans les jours ou semaines à venir vous allez sentir une petite distance, un texto qui se fait attendre. Votre impatience commence à vous submerger, des peurs et des doutes envahissent votre esprit. Vous perdez peu à peu votre discernement et le contrôle de vos émotions en laissant émerger des films et des scénarios. Et vous craquez en envoyant un texto de reproche ou en boudant etc…

Autre exemple, vous souhaitez perdre un peu de poids. Vous mangez vos émotions ! La meilleure solution (accompagner d’un rééquilibrage alimentaire) est de (re)apprendre à développer votre self-contrôle. En focalisant vos choix sur vos objectifs et ce qui est bon pour vous afin de résister aux pulsions de sucre. Confronter aux désir d’une émotions ou d’une pensée VS mes aspirations profondes… C’est avant tout la force de votre esprits qui va vous aider à reprendre le dessus sur vos mauvaises habitudes alimentaires, ou à ne pas craquer sur un biscuit !

instabilité émotionnelle

La stabilité émotionnelle

Une personne qui est stable émotionnellement est une personne qui est capable de gérer ses propres émotions. En effet, nous sommes tous traversés par un flot de pensées incessants, et parfois balotté par nos émotions face à des évènements stressants. Etre stable émotionnellement est la capacité à ne pas se laisser déborder ou effondrer par ses émotions. Etre capable dans la vie de tout les jours d’affronter les différentes situation que le quotidien nous présente sans s’écraser,“sans péter un câble”, ou partir drama. Garder un certain calme malgré les aléas de la vie et prendre le chemin de la sagesse 🙏

Pour cela, tel un apprenti Yogi ou samouraï, il est nécessaire de développer de l’auto discipline. Le contrôle de soi consiste à filtrer ses comportements et ses paroles afin de s’assurer que ses attitudes soient en alignement avec ses valeurs et la personne que l’on souhaite Etre ou devenir. Cependant, acceptez que cela ne se fasse pas en un jour mais au fur et à mesure du temps. En effet, apprendre à s’adapter, s’ajuster et à ne plus se laisser déstabiliser par ses émotions demande du temps.

Néanmoins, il ne s’agit pas de nier ou de refouler ses ressentis. Bien au contraire ! En effet, si vous cherchez à contrôler ou réprimer vos émotions ou des pensées limitantes, vous ne ferez que les aggraver d’avantage. Le secret réside (comme lors d’une méditation) de regarder, de nommer, et d’accepter vos mouvements intérieurs. Et avec un peu de pratique d’entendre leur message, de les comprendre, puis de les laisser s’en aller… Sans résistance. Pour ensuite, pouvoir filtrer ce que vous souhaitez exprimer au monde et faire un choix conscient de votre réaction. Finalement, garder ses émotions (et ses vulnérabilités), mais aussi ses peurs et ses doutes comme un jardin secret qui ne regarde personne d’autre que soi-même.

Conclusion

La vie c’est régler les problèmes avec élégance. En effet, la vie est une succession de problème.! Ce n’est pas une suite de moments qui s’enchainent les uns après les autres mais bien une perpétuelle accumulation de panne, d’oublie, de gens que l’on arrive pas à joindre, des factures erronées, de personnes ingrates… La vie s’est savoir s’adapter aux problèmes avec intelligence et intuition à des imprévues, des choses qui n’arrive pas comme on l’espérait, des difficultés, ect.

Néanmoins, lorsque ton problème reste devant toi malgré ta perséverance à trouver ses solutions. A ce moment-là peut-être qu’il faut arrêter d’attendre que la situation retourne à la normale “vivement que cela passe !”. Parce qu’en faite, il ne s’agit plus d’un problème mais d’un changement. Face à un changement, la seule solution n’est pas de trouver une solution mais de s’adapter à la nouvelle configuration…

Celui qui ne stabilise pas ses “bonnes” émotions, ne stabilisera pas plus les “mauvaises”. Il faut être dans un juste milieu pour rester maître en sa demeure. C’est pourquoi, il est important de veillez à prendre soin de ne pas réagir par impulsivité et de surveiller nos shémas mentaux pour ne pas perdre le self-contrôle face aux aléas de la vie. Nous ne sommes pas nos émotions, et nous ne sommes pas nos pensées. Nous sommes nos choix ! La stabilité émotionnelle c’est faire de choix d’agir, de dire, de faire en conscience et en accord avec nos valeurs. Ce n’est pas toujours évident mais l’on gagne en maturité en devenant plus responsable. Et si parfois, certaines situations sont trop handicapantes pour pouvoir soi-même gérer ses émotions, il existe des techniques comme l’hypnose, la kinésiologie, l’EMDR, psychoologue, etc… pour vous aider.

Comment décompresser de sa journée de travail en 10 minutes ?

Dépoussiérage

Comme vous faites le ménage dans votre maison, dépoussiérez votre corps avec vos mains de tous les stress, les préoccupations, les soucis, les méchancetés gratuites subi de votre journée au travail… de la tête aux pieds !

Massage de la nuque et relâchement des épaules

travail

Prenez quelques instants pour vous centrez sur vous-même et adopter une respiration abdominale. Sentez votre ventre qui se soulève légèrement dans l’inspire, s’abaisse à l’expire. Vous n’avez rien d’autre à faire que de suivre ce mouvement. Et au fur et à mesure des respirations, vous constatez que le temps de l’expire s’allonge ou que vos respirations deviennent plus profondes. Laissez-vous aller à une forme de détente.

Commencez par relâcher les mâchoires en desserrant les dents et en faisant des mouvements comme si vous mâchiez un chewing-gum de façon exagérée. Puis le plus lentement possible (et en respiration libre) faites tourner délicatement votre tête comme si elle faisait un rond autour de l’axe de la colonne. Ensuite, basculez votre tête en avant et massez-vous doucement les muscles de la nuque et des épaules en remontant jusqu’à la racine des cheveux.

Après ce doux massage, les mains posées sur les cuisses et laissez vos épaules se relâcher. Utilisez chaque expiration pour laisser aller vos épaules à la détente. Comme un souffle qui se diffuse, vos épaules, votre nuque se libèrent des tensions.

Pantin désarticulé

Pour faire cet exercice ne vous prenez surtout pas au sérieux ! Les yeux ouverts, amusez-vous à sautiller le plus souplement possible. Sautez sur place comme un pantin désarticulé pendant une minutes. Par exemple, laisser aller les bras, la tête, les jambes mollement comme un pantin désarticulé. Relâchez toutes les tensions et laissez votre corps s’exprimer pour lui permettre de libérer toutes les tensions accumulées pendant votre journée au travail. Vous pouvez le faire 2/3 fois en faisant des petites pauses. (tutoriel vidéo à la fin de l’article)

Extensions et étirement avec affirmation positive

Sur une belle inspiration, étirez-vous du bout des orteils jusqu’au bout des doigts. Extension de votre corps de la tête aux pieds. Imaginez que vous allez toucher les étoiles, la vôute celeste, le soleil, la cime des arbres… Relâchez l’étirement, en soufflant l’air lentement. Répétez trois fois.

Prenez conscience des sensations agréables que procure cet exercice. Savourez ce moment de ressource dans sa simplicité et choisissez une affirmation positive qui vous convient. Par exemple : “je suis serein”, “je suis relaxé”, “je suis rempli d’énergie”…

Comment se réveiller du bon pied et commencer une journée positive ?

se réveillerAvant de se lever

Si vous observez un chat se réveiller, il prend un temps fou à étirer tout son corps. Notre corps a besoin de cette douceur, d’un petit temps avant de se remettre en mouvement et retrouver sa mobilité.

Avant de vous lever, prenez le temps de vivre quelques belles respirations bien amples. De la même manière, associé ou non aux étirement, bâillez aussi grand que vous le souhaitez. Le bâillements est une source fabuleuse d’oxygénation du corps et de ses cellules. Étirez-vous comme un chat, sentez votre colonne vertébrale s’agrandir et votre ventre s’allonger… Bougez vos orteils, vos mains, vos poignets, votre nuque pour mettre en douceur votre corps en mouvement…

Douche énergique

Vous pouvez ensuite faire une douche sèche pour réveiller votre corps et le mettre disponible pour la journée. Assis ou debout, installez-vous les pieds bien stables au sol. Choisissez le geste adapté à votre envie du matin : doux, tonique… et comme si vous vous savonniez le corps, éveillez chaque partie avec des auto-massages de la tête aux pieds. Gardez bien l’attention sur ce que vous êtes en train de faire et savourez les sensations agréables de cette vivance du corps.

Ancrage du matin

Ensuite mettez vous debout et posez-vous quelques instants sans tensions, stable sur vos deux pieds. Relâcher vos mâchoires, épaules et fessiers. Frottez vos pieds au sol pour activer les sensations au niveau de la plante de vos pieds. Ou si vous n’avez pas de voisins, tapez vos pieds l’un après l’autre avec énergie au sol.

Puis, imaginez de belles racines pousser de la plante de vos pieds aller profondément s’ancrer dans la Terre. Continuez votre visualisation et laissez venir à vous l’image d’un bel arbre, bien fort, bien déployé vers le haut du corps. Levez les bras au ciel comme pour étirer vos branches et savourez ce bel arbre que vous êtes. Prenez quelques instants pour vous imprégnez des propriétés de cet arbre : de sa force, de sa paix et tranquillité… de son invulnérabilité, de sa stabilité…

Puis, sur une inspiration, dites vous mentalement : “J’absorbe force, santé et vitalité…” et sur l’expiration diffusez toute cette force dans votre corps, en pensant : “J’intègre ces forces vitalisantes jusque dans ma peau, mes muscles, les os, mon sang et chacune de mes cellules…” Pour faire cet exercice vous pouvez aussi vous aider d’image, de couleurs ou de senteurs.

Pour finir, étirez-vous et grandissez-vous une dernière fois dans cette posture en prenant une grande inspiration. Puis relâcher et avancer pour aller prendre un bon petit déjeuner ou une bonne douche vivifiante. Votre journée peut enfin commencer 🙂

Séance de relaxation pour s’endormir ou se détendre (30 min)

Je vous propose une séance de relaxation afin de vous détendre et de vous relaxer. Mais avant de commencer, assurez-vous d’avoir l’esprit libre et tranquille. C’est-à-dire d’avoir terminé toutes vos tâches ingrates du quotidien : finalisé vos dossiers, ranger la vaisselle, appeler les parents, étendre le linge, donner le bain aux enfants…

Ensuite, installez-vous dans un endroit calme où vous ne serez pas dérangé. Vous pouvez diminuer la luminosité de la pièce ou créer une ambiance tamisée avec des bougies. Ou encore mettre de l’encens ou un diffuseur d’huile essentielle. Éteignez votre téléphone pour vous accordez un moment de calme et paix à vous-même. Les réseaux sociaux et les emails pourrons attendre…

Allongez-vous quelques instants. Relâchez votre esprit de tous ses tracas du quotidien pour vous concentrer uniquement sur votre respiration. De préférence adoptez une respiration diaphragmatique, lente et régulière. Dans ce silence avec-vous même, prenez le temps d’écoutez votre corps et les messages qui pourraient émerger. Dans le chaos de notre quotidien nous avons souvent trop peu de temps pour nous re-connecter avec nous-même. Quelque instants pour soi-même, afin de faire le pour et le contre de ce qui nous convient ou ne nous convient pas. Méditer pour mieux nous ajuster et nous adapter à la pression de la société tout en restant en accord avec nous-même. Quel est votre météo intérieur ? Qu’est ce que votre Enfant intérieur a besoin de vous dire ? De quoi avez-vous avez besoin pour vous sentir bien ? Qu’êtes-vous fier d’avoir accomplit récemment  ?

Offrez-vous une petite méditation, un temps de silence avec vous-même pour faire le point et commencer à relâcher les tensions en respirant lentement. Puis, quand vous vous sentez prêt(e), vous pouvez appuyer sur le bouton play et vous laissez guider par la voix et la musique de cette séance de relaxation (30 min)…

Comment surmonter la peur de l’échec ?

échecLorsque nous commençons quelques chose de nouveaux parfois nous réussissons du premier coup mais souvent nous avons un sentiment d’échec parce que les choses ne se sont pas déroulées comme nous l’avions imaginé ou souhaité. Il faudrait admettre que nous ne pouvons pas réussir du premier coup et maîtriser quelque chose que nous commençons à expérimenter. En d’autre terme, accepter pleinement le fait que la première fois que l’on ose une nouvelle façon de faire ou d’agir, nous ne pourrons pas obtenir totalement le résultat désiré. N’est-il pas tout à fait normal de ne pas être “au top” lorsque nous expérimentons quelque chose d’inconnu ?

Cependant, pour beaucoup de personnes le fait d’échouer est un signe d’incompétence et d’humiliation. L’échec réveil des croyances limitantes “je suis nul”, ou encore la peur d’être jugées négativement ou de décevoir. Malheureusement, cette peur de l’échec empêche d’avancer, d’apprendre et d’expérimenter la vie. Elle nous limite. Nous n’osons plus prendre de risques, ni essayer de nouvelles façons de faire.

Nous préférons nous enfermer dans une zone de confort rassurante même si nous ne sommes pas comblés. En effet, agir toujours de la même manière est sécurisant et permet d’éviter l’inconfort, mais nous grandissons ! Nos besoins et nos envies changent au fur et à mesure du temps. Nous avons toujours besoin de nouveaux but, de nouveaux objectifs/projet pour continuer de s’enrichir, afin de rendre notre vie consistante. Le flux de la vie est en mouvement perpétuel et rester dans le connu bloc ce processus.

échecIl ne faut pas avoir peur de l’échec, parce  que c’est au travers de nos échecs que nous  apprenons ! En réalité, les personnes qui réussissent le mieux dans la vie sont celles qui ont le plus échouer. Prenons l’exemple d’un sportif, d’un musicien ou d’un chirurgien. Pour atteindre l’excellence du geste, ils ont du échouer et répéter jusqu’à devenir un maître dans leur domaine. Ils ont travaillé, persévéré et beaucoup échoué avant de réussir.

Pour ne plus avoir peur de l’échec, le principe est simple : il n’y a pas d’échec puisque nous sommes entrain d’apprendre. L’important c’est ce que nous retirons de l’expérience et comment nous nous ré-adaptons pour que la prochaine action soit plus proche de ce que nous désirons inscrire dans la matière. Parce que c’est en posant de nouvelles actions et en sortant de nos mauvaises habitudes que nous assimilons des connaissances nouvelles.

Il n’y a pas d’échec parce que faire des erreurs et se réajuster est un processus normal. Il existe une citation qui dit que l’important n’est pas le but mais le chemin. L’échec réside seulement si vous vous résignez à atteindre votre but/rêve. Si votre cœur vous indique LA direction mais que vous préférez abandonner à cause de votre mental (peur et doute).

Nous devons apprendre de nos erreurs et non les laisser nous arrêter.  La confiance en soi réside dans le fait d’oser prendre des risques. Sortir de sa zone de confort s’apprend aussi et développe notre estime de nous-même. Se tromper est la meilleur façon de s’améliorer et de réussir. Vivre une expérience pour mieux se découvrir, apprendre, s’adapter, et parfois même se révéler !