Accueil Blog Page 2

Méditation pour ouvrir le chakra du coeur

blankLe chakra du coeur (Anahata en Sanskrit) est situé au centre des 7 chakras. Il est notre centre d’énergie d’amour, de gratitude et de compassion. Lieu privilégié de notre âme où le physique et le spirituel se mèlent pour relier l’Amour pour Autrui et l’Amour de Soi.

La méditation d’ouverture du chakra du coeur permet de développer l’amour, le respect et l’acceptation de soi. Pour ensuite, prendre conscience de l’amour inconditionnel et universel qui nous entoure. Le chakra du coeur embrasse toutes les facettes de l’amour, et chacun peut bénéficier d’une méditation de ce centre d’énergie. Ouvrir et réharmoniser Anahata permet de se libérer des peines de coeurs passés pour s’ouvrir à l’amour vrai, sincère et réciproque mais aussi au pardon, à loyauté et à la bonté.

Le déséquilibre ou la fermeture du 4ème chakra se manifeste par des états émotionnels tel que de la colère, de la haine ou de la tristesse. Prendre le chemin de l’ouverture du coeur est une belle aventure vers la lumière de l’amour de soi et de la vie.

Méditation pour rééquilibrer le chakra du coeur

1. Installation et moment de retour sur soi (respiration)

Commencez par vous assoire dans une position confortable. Assouplissez votre regard ou fermez légèrement les yeux.

Vous allez profiter de ce temps pour vous-même pour vous détentre et vous relier à votre respiration. Juste quelques instants pour être à l’écoute de votre respiration afin de relâchez le mental et calmer votre esprit. Votre respiration est spontanée (non forcée), calme et profonde. Vous êtes en écoute active de son rythme, de son ampleur, de son trajet…

3. Connectez-vous à l’énergie de votre coeur

Pour commencer, inhalez les paumes de vos mains ensemble, puis apportez vos mains sur votre coeur et pressez légèrement sur le sternum pour sentir votre coeur battre. Continuez de respirez lentement et profondément et faites passer doucement votre conscience dans la caverne de votre coeur. Connectez-vous avec lui plus profondément.

Prenez conscience de la surface extérieur de votre coeur physiologique, puis apportez une conscience méditative à l’intérieur de votre coeur. Observez votre rythme cardiaque, les pulsations, la température de votre corps, votre état émotionnel, etc…

Ressentez votre pointrine se soulever pendant vos inspirations et s’abaisser sur l’expire pendant quelques instants… Détendez-vous… A chaque  inspiration accueillez et invitez plus d’amour, de bonté, de gratitude, de compassion en vous-même. Et à chaque expiration, rejetez tous le négatif, le chagrin et la tristesse…

4. Visualisation d’une énergie d’amour

Frottez maintenant les paumes de vos mains l’une contre l’autre pour les rendre plus chaudes et énergisantes. Ensuite, posez une main sur votre coeur et l’autre sur votre ventre. Posez votre attention sur le centre énergétique de votre coeur. Puis, les yeux fermés ressentez le centre de votre poitrine chaud et rayonnant, plein d’énergie. Vous pouvez imaginer une boule de pur amour dans votre coeur et visualisez une lumière radieuse de couleur rose (ou verte). Imprégnez-vous de cette belle énergie et enveloppez-vous d’un sentiment d’unité, de sécurité et de tranquilité.

Ensuite, visualisez cette lumière au centre de votre poitrine qui devient de plus en plus brillante à chaque respiration. Sentez cette énergie régénératrice et bienfaisante s’écouler dans le reste de votre corps : les bras, les jambes, la tête… Continuez à respirer profondément et au rythme de votre souffle et ressentez l’énergie du coeur couler à travers tout votre corps, comme un flux d’amour et de lumière qui envahi chacun de vos organes, de vos cellules, votre sang…

Vous pouvez à ce moment utiliser le mantra de votre choix. Un exemple : “je m’aime, je m’accepte et me respecte tel que je suis”. Afin de mieux ressentir cet amour inconditionnel et cette paix profonde qui s’écoulent du centre de votre coeur et qui atteignent chaque partie de votre corps. Rayonnez cette amour qui émane de votre coeur et de tout votre Être.

Pour finir, permettez à votre coeur de continuer à s’ouvrir en  recevant à son tour de l’amour. Sentez-vous aimez en retour, par vous-même, vos proches, et par l’Univers. Vous faites partie du Tout et vous êtes aimé. Ressentez-vous en unité avec vous-même et le Monde… et d’y être en sécurité… Ressentez l’amour pur et baignez-vous en lui. Laissez-le vous entourer chaleureusement et paisiblement. Restez avec cette sensation et permettez-lui de recharger votre coeur aussi longtemps que vous le souhaitez…

Sahasrara Chakra I Présentation du Chakra Couronne

0

blankLe chakra couronne ou SAHASRARA Signifie lotus aux mille pétales.

Le chakra couronne est centré au niveau du sommet du crâne, c’est l’une des principales entrées d’énergie.

Sa note de musique le Si, le son : Om

Sa couleur est le violet mais elle peut apparaître aussi en blanc ou en or.

Son élément relié à ce chakra est la lumière intérieure. Elle qui représente la spiritualité, la connaissance suprême, l’accès au divin ou encore la connexion avec l’univers.

Organe : avec la glande pinéale, l’épiphyse et la partie cérébrale postérieure.

Méridiens acupuncture : Vaisseau Gouverneur

Postures de Yoga :Toutes les postures inversées, Perche, Lièvre, Tortue, Chaise yoguique.

Intérêt pour la Spiritualité, la méditation

Le septième chakra correspond à la couronne d’énergie qui se forme au sommet de la tête, lorsque l’énergie circule harmonieusement. Il est l’expression de notre harmonie. Elle s’ouvre vers le haut. C’est le point où afflue l’énergie cosmique. Son élément est la lumière intérieure.

A ce niveau de conscience, nous sommes connectés à toute l’humanité.  L’hormone qui lui est associée, la sérotonine agit contre le stress, augmente l’optimisme, accentue les sensations d’énergie et de force physique. Émotionnellement, elle concerne les polarités orgueil/harmonie, humilité. Il est lié à tous nos sens et permet d’éprouver l’empathie qui est la faculté de percevoir l’état physique et émotionnel des personnes côtoyées. Sa pleine conscience libère de la roue des incarnations terrestres.

Il correspond au système de croyance, à la vision de spiritualité, à la sagesse, à la voie spirituelle, à la connaissance totale de soi, la pureté, la sagesse et la conscience de l’âme. Par-là, passe la connexion directe avec le Divin et les Guides. C’est le chakra des mystiques, des initiés, des saints, mais aussi des grands malades mentaux car où le mystique nage, le schizophrène coule… C’est le chakra de la méditation, de l’accession au nirvana, de la supra-conscience. La concentration sur ce chakra permet d’attirer les énergies intérieures et ambiantes à des fins spirituelles, ou pour s’intégrer au mental cosmique.

Il échappe au corps physique. Il transcende l’action de tous les autres chakras, et il nous ouvre les « Portes du Royaume du Tout », il nous relie avec le cosmos, l’Univers, l’Infini. Lorsqu’il y a dysfonctionnement, cela peut entraîner des troubles physiques et psychologiques du cerveau, ou troubles de la glande pinéale.

Symptôme si trop actif ou trop ouvert

  • Ce chakra n’est jamais trop ouvert ou trop actif, mais par des « manipulations » imprudentes, il peut être « déréglé » et en désharmonie. Dans ce cas la personne ne se sent pas faire partie de ce monde, se sent exclue, en perte d’identité, son ego est dilué, et cela peut aller jusqu’à la folie.
  • Elles ont beaucoup de peine à vivre normalement, n’ont jamais « les pieds sur Terre » et doivent impérativement travailler assidument sur les premiers chakras pour s’assurer une stabilité qui leur échappe.
  • Dans ses effets néfastes, ce centre des mystiques est aussi celui des délires mystiques (difficilement guérissables), des schizophrènes et des drogues. S’il délivre de la peur, il peut être extrêmement dangereux. Certains mystiques en plein délire s’exposent à des manifestations et des pulsions négatives et violentes.

Symptôme si trop bloqué ou trop fermé

  • Un chakra coronal trop bloque peut avoir pour conséquence des personnes ressentant une sorte d’absurdité face a la vie, tout en ayant peur de la mort.
  • Pour refouler et ignorer ce vide, elles se lancent dans un surcroit d’activité, en se chargeant de nouvelles responsabilités, pour se prouver qu’elles sont indispensables.
  • On assiste alors à certains moments de la vie à des dépressions importantes, des remises en questions, des prises de conscience de l’absurdité de la vie actuelle.
  • Mais il faut savoir que le Chakra Couronne est rarement ouvert naturellement. Son ouverture se fera au fur et a mesure de votre évolution spirituelle, et du travail fait sur les autres chakras.
  • Aucune sorte d’intervention ne peut se faire sur Sahasrara. Toute « manipulation » serait suicidaire.

Ajna Chakra I Présentation du Chakra du 3ème Oeil

0

blankLe Chakra du 3ème Oeil ou AJNA signifie savoir, percevoir ou diriger.

Le chakra du 3ème oeil est situé à la racine du nez, entre les deux yeux.

Son élément est le son intérieur.

Sa couleur est l’indigo.

Sa note de musique le La, le son ÖM.

Organe : Il est connecté avec la glande pituitaire, à l’hypophyse et à l’hypothalamus. Il est lié au nez, aux oreilles, au système nerveux, et concerne la partie cérébrale antérieure.

Méridiens acupuncture : Triple Réchauffeur, Foie, Vésicule Biliaire, Vaisseau Gouverneur

Postures de Yoga : Toutes les postures inversées (apport sanguin à la tête), Perche,  Charrue, Lotus, La montagne, Chandelle.

Autorité, prise de conscience et connaissance intérieure directe de la réalité.

Communément appelé « le troisième œil », on l’appelle aussi chakra maître parce qu’il active les autres chakras principaux. C’est pour cela que les guérisseurs touchent souvent ce point. Lucidité, créativité, conscience et capacité des perceptions extrasensorielles. Le monde n’est pas que le visible.

Au niveau émotionnel, le chakra du 3ème Oeil nous mène de la cristallisation à la transparence. Ce centre est rattaché à tous nos sens ainsi qu’aux perceptions extra sensorielles : intuitions se manifestant par les perceptions internes de nos sens. C’est notre poste de commande central, qui s’éclaire, lorsque nous acceptons le libre passage des énergies à travers nous. Au niveau de conscience qui lui correspond, nous pouvons à volonté utiliser les informations contenues dans l’inconscient collectif et aider ceux qui le souhaitent à retrouver leur chemin. C’est le chakra des clairvoyants.

Sa transparence permet l’accès instantané à la conscience planétaire. Les vérités liées à ce plan sont conçues dans la perception de l’unité et dégagées du jugement. Nous pouvons en libérant la conscience harmoniser notre itinéraire avec nos besoins évolutifs. Il est comme un grimoire ou tout est écrit. Néanmoins, les informations qu’il contient peuvent se modifier à chaque instant en fonction des nouvelles ouvertures de conscience réalisées. A ce niveau, nous réalisons que nous sommes tous liés, et que nos projections interfèrent avec celles de notre entourage dans la création du monde réel.

Nous vivons notre réalité en fonction de ce que nous avons décidé de croire, mais également en fonction des croyances de notre entourage, concernant cette réalité.

Le chakra du 3ème Oeil représente le mental, la cogitation mais aussi la vision de la vie, la connaissance de soi, le discernement, l’intuition, la guérison, l’imagination créatrice, la clarté et l’unité. Il correspond à l’inspiration et à l’éveil spirituel. C’est l’espace entre les deux hémisphères cérébraux. Il est au-delà du temps et peut ralentir le vieillissement. C’est le chakra de la méditation, de la vision intérieure, du don de clairvoyance et de médiumnité, de sagesse et de grande perception sous toutes ses formes. Une bonne Aura de ce chakra calmera les personnes alentours.

Dans son fonctionnement sain, il nous donne une vision claire et juste des situations. Dans une vision ordinaire, commune, lorsque ce chakra n’est pas fonctionnel, nous ne voyons « pas plus loin que le bout du nez », c’est-à-dire que nous sommes plutôt égocentriques, cherchant à satisfaire nos intérêts, restant fixés sur nos habitudes et notre sécurité. Nous n’acceptons pas les aléas de la vie, ni les douleurs de l’existence.

Son ouverture amène à la vison élevée et lucide sur les choses et les êtres, au regard neuf sur la vie et les êtres, une forme de tremplin aux dimensions élevées de conscience. En nous nait alors la compréhension de la véritable essence de l’être humain, du sens de la mort et de la vie. Son association avec la glande pinéale (épiphyse), souvent elle-même associée à la vue, aux yeux et au troisième œil est donc tout à fait naturelle.

Symptôme si trop actif ou trop ouvert

  • Le chakra du 3ème Oeil peut amener à une l’intellectualisation excessive de la moindre chose, et souvent à prendre « la grosse tête ».
  • Il peut mener au mysticisme et à l’irrationnel avec un rejet du réel, du matériel et du plaisir.
  • On trouve aussi dans ce cas des séducteurs/trices pervers, se servant de leur supériorité intellectuelle, affichant mépris des autres et arrogance.

Symptôme si trop bloqué ou trop fermé

  • A l’inverse, Ajna bloqué va provoquer une vie entièrement dominée par les besoins matériels, des besoins physiques, les émotions irréfléchies.
  • Le rejet et refus de tout ce qui parait irrationnel à première vue, sans aucun essai de réflexion, incapacité à l’intellectualisation, désintérêt des cultures, du savoir, des sciences, manque de curiosité
  • Refus des vérités spirituelles parce qu’elles paraissent basées sur l’imagination, ou qu’elles sont des rêveries absurdes sans aucun intérêt.
  • La pensée s’oriente essentiellement en faveur des opinions dominantes, comportement de «mouton » en société, adhésion aux idées toutes faites, aux préjugés, ce qui peut provoquer stress et panique lorsque l’on sort des sentiers battus.
  • Il provoque des insomnies, céphalées, migraines, maux de tète chroniques, troubles de la mémoire, surdité, sinusites

Les qualités du deuxième chakra

Il est le centre du pardon et de la compassion. Le pouvoir du pardon remplace la colère, la haine et les sentiments de revanche par l’humilité et une conscience sans pensées qui révèle en nous la beauté du silence et la réalité du moment présent. La pureté des yeux est importante pour ce centre. Une façon de nettoyer l’Ajna est de regarder la nature, le ciel et la terre.

Vishuddha Chakra I Présentation du Chakra de la Gorge

0

blankChakra de la gorge ou VISHUDDHA : Signifie purifier

Le chakra de la gorge est situé au niveau du plexus carotide (gorge) près de la 7ème vertèbre cervicale.

Le sens qui lui correspond est l’ouïe.

Sa couleur est le bleu.

Sa note de musique : le sol avec le son KAM

L’élément qui lui est associé est l’éther.

Méridiens acupuncture : Cœur, Poumon et Triple Réchauffeur.

Postures de Yoga : Toutes postures stimulant gorge : cobra, arc, sauterelle, poisson, chandelle…Pont et bâton, Charrue, Chat et Var.

Le chakra de la gorge se rapporte à la communication

C’est la voix qui pénètre dans le cœur de celui qui tend l’oreille. La voix qui peut guider ou détruire, l’expression et le jugement. Le chakra de la gorge est en lien avec le 2ème chakra (Chakra sacré) et il est le sommet des « chakras physiques » il fait le lien avec les suivants. Il est relié aux poumons, aux bronches, aux cordes vocales, au système lymphatique et aussi à la glande thyroïde. Peuvent y être associé les maux tels que la perte de la voix, maux de gorge, goitre, asthme,…

La manifestation du centre de la gorge est nettement ressentie chaque fois que les mots ou l’expression des émotions se bloquent en nous, et que quelque chose nous reste « en travers de la gorge ». Le chakra de la gorge est un chakra de la communication juste, la communication qui a un but. L’expression de qui vous êtes. Son dysfonctionnement se traduit par exemple par la difficulté de communiquer (le mutisme), ou encore par l’excès de verbiage, parler pour ne rien dire. Dans le fonctionnement sain, les mots sont justes et créateurs, ce qui signifie qu’ils concrétisent quelque chose.

Si ce chakra fonctionne de manière équilibrée, la voie est harmonieuse, le langage clair, la personne à la capacité de s’exprimer pleinement. C’est le chakra des grands orateurs et des spécialistes de la communication. Grâce au chakra de la gorge, nous extériorisons tout ce qui vit en nous : autant nos sentiments de joie que ceux de tristesse.

Ce chakra correspond également à la fonction sensorielle de l’écoute. Nous ouvrons nos oreilles pour écouter toutes les voies de la création, qu’elles soient ouvertes ou cachées. Nous développons ainsi une confiance à toute épreuve en notre guide suprême personnel, nous percevons notre propre voix intérieure. Il nous permet de prendre conscience de notre véritable objectif dans cette vie. Vishuddi harmonieux donne la possibilité de s’exprimer de toutes les manières, par la créativité, et donne également le don d’écouter les autres avec le cœur et la compréhension intérieure.

Symptôme si trop actif ou trop ouvert

  • On retrouve un fonctionnement excessif du chakra de la gorge chez les gens qui manipulent les autres par leurs discours ininterrompus, ou essayant d’attirer l’attention sur eux par un flot de paroles.
  • Tendances au bavardage ininterrompu, manque de capacités d’écoute, volonté de toujours avoir raison, mauvaise foi.
  • Pour cacher son manque de confiance en elle-même, la personne aura tendances à utiliser une ironie perpétuelle, et des attitudes théâtrales hors de propos, avec force mouvements excessifs des bras et des mains.
  • Elle aura tendance à passionner les débats à l’excès, et on retrouve souvent des tendances à la mythomanie et à la mégalomanie.

Symptôme si trop bloqué ou trop fermé

  • Le langage est grossier et brutal ou sobre et froid.
  • Des complexes inconscients de culpabilité et d’angoisse empêchent de voir ou d’exprimer librement les émotions, les pensées, les besoins ou les sensations.
  • Tout cela peut se traduire par de la timidité, des bafouillages, bégaiements, difficultés de langage, une voix cassée, aigrelette ou inaudible, de la nervosité, le discours est souvent décousu voire incohérent.
  • On rencontre dans ce cas des personnes profondément attachées aux traditions, ayant peur de changer de lieu, de travail, de pays, de situation.
  • La personne manque d’expressions du visage et fait peu de mouvements du corps et des mains pendant une conversation.
  • Elle manque d’assurance, doute sur ses propres capacités de persuasion.
  • Dépressions profondes, insomnies sévères, nervosité, angoisse, hallucinations, troubles respiratoires, affections des bronches, troubles du vieillissement, amaigrissement ou prise de poids… sont autant de troubles en rapport avec la thyroïde, glande gérée par ce chakra.

Les qualités du cinquième chakra

Les qualités de ce chakra sont la diplomatie, les relations pures avec autrui et un détachement qui nous permet de garder une attitude de témoin envers ce qui nous entoure. La culpabilité qui est un attachement tenace se dissout et nous développons une attitude collective sans domination, ni sentiment d’infériorité. Notre communication devient douce et constructive. La jalousie qui bloque ce centre disparaît.

Anahata Chakra I Présentation du Chakra du Coeur

0

chakra du coeurLe chakra du coeur ou ANAHATA Signifie invaincu. Point de vie. Il est la porte de l’âme.

Le chakra du coeur est situé sur la ligne médiane, sur le sternum

Son élément : air

Il est lié au sens du toucher

La couleur qui lui est attribuée est le vert.

Sa note le Fa, le son YAM.

Organe : il est lié au cœur, au système circulatoire, aux poumons, au thymus.

Méridiens acupuncture : Estomac, Foie, Vésicule Biliaire, Rein, Cœur, Poumon.

Postures de Yoga: Poisson, Tortue, Chandelle, Perche, Cobra et variantes, 1/2 Arc et Arc, Diamant renversé, Mouette, Tout ce qui ouvra le thorax

Dignité, respect et amour

La fonction principale du chakra du cœur est l’union par l’amour, sous toutes ses formes, y compris les tristesses, douleurs, mélancolies provoquées par la perte de l’amour. Mais cet amour qui va tendre vers « l’Amour Universel » doit commencer par l’amour de nous-mêmes, nous accepter tel que nous sommes.

Il représente l’amour de soi et d’autrui, la paix, la sympathie, l’indulgence, le pardon, la confiance et l’élévation spirituelle. Lorsque l’amour s’écoule inconditionnellement à travers lui, son rayonnement est rose. C’est notre source d’amour. Sa conscience détermine le degré d’estime de soi. L’amour est l’élément indispensable à la fixation de l’énergie vitale.

L’attention que nous développons dans le chakra du cœur, détermine nos capacités d’expressions affectives et notre degré de conscience spirituelle. En utilisant le troisième centre, nous pouvons influencer la direction de l’énergie mais son action ne devient durable qu’en compagnie de l’amour. Toutes nos œuvres demeurent éphémères sans cet élément, car il est le catalyseur permettant leur fixation.

Les personnes vivant en harmonie avec le chakra du coeur imposent le respect et l’estime par leur stabilité mentale. Elles aspirent au détachement, à la sagesse, à la compassion, à l’équilibre entre le physique et le psychique. Ainsi qu’à l’harmonie entre le monde intérieur et le monde extérieur. Les sentiments sont dénués de conflits, tous les actes de la vie sont vécus avec sincérité.

Symptôme si trop actif ou trop ouvert

  • Une trop grande « ouverture » du chakra du cœur peut amener à des extrêmes : soit un Amour Universel sans limite amenant au don de soi (ce qui va donner des personnes dont la vie est totalement dévouée à aider les autre) mais on risque aussi de trouver un égocentrisme et narcissisme total : la personne est carrément amoureuse d’elle-même et ne s’intéresse aux autres qu’a travers elle-même.
  • Tendance à une générosité excessive dans le seul but d’avoir une reconnaissance en retour.
  • Tendance à un excès de passions amoureuses non partagées et dévastatrices.
  • Sentiment de supériorité du a un amour de soi trop exclusif.
  • Sentiment d’être exploité et incompris des autres en raison de l’amour excessif qu’on leur porte, amour qui est en fait un amour égoïste n’admettant pas l’échec.
  • Problèmes cardiaques, altérations du rythme cardiaque, certains troubles de la circulation sanguine.

Symptôme si trop bloqué ou trop fermé

  • Un chakra du cœur trop bloqué vous rend vulnérable et dépendant de l’amour des autres.
  • Vous avez peur d’être blessé, vous êtes triste et déprimé.
  • Froideur, indifférence, « sécheresse du cœur », états dépressifs sont symptomatiques de ce blocage.
  • Incapacité à aimer, indifférence. Incapacité à manifester son amour par peur du rejet et de l’échec.
  • Échecs fréquents et répétés dans les relations amoureuses, sentiment de rejet.
  • Manque de générosité, égoïsme, repli sur soi, sentiment de solitude.
  • Les relations amicales et sociales se dérobent, se détournent de vous. Souvent par des activités physiques ou intellectuelles excessives, une « fuite en avant », la personne se persuade de n’avoir pas besoin de l’amour des autres et se protège contre d’éventuelles douleurs et ce qu’elle ressent comme des attaques.
  • Le résultat est souvent une personne médisante, ingrate, instable, possessive, arrogante, sarcastique, froide et cruelle.
  • Sur le plan physique, tous les problèmes lies au cœur, à la circulation sanguine, ainsi que toutes les affections qui touchent les voies respiratoires.

Les qualités du quatrième chakra

Le chakra du cœur est l’endroit où réside l’Esprit. Nos fausses identifications avec l’ego et nos conditionnements disparaissent. Nous nous identifions à notre vraie nature, l’Esprit. Dans cette nouvelle conscience un Amour sans attachements coule spontanément vers les autres. Ce centre nous donne une sécurité totale, le sentiment d’être protégé par notre Mère spirituelle. Toutes nos peurs s’envolent lorsque le chakra du cœur est illuminé.

Manipura Chakra I Présentation du Chakra du plexus solaire

0

blankLe chakra du plexus solaire ou MANIPURA Signifie cité des joyaux

Le chakra du plexus solaire se situe au niveau du plexus solaire, c’est le centre de triage des énergies.

Son élément est le feu

Sa couleur est le jaune

Sa note de musique est le Ré et le son est Ram

Méridiens acuponcture: Rate, Estomac, Foie, Vésicule Biliaire

Postures de Yoga : Guerrier, Poisson torsion au sol (Vésicule biliaire), Pont (Foie), Demi Pince (Foie/Vésicule Biliaire), Chat et variantes, Feuille pliée, Roue

Organe : Ce 3ème chakra est lié à l’estomac, au pancréas, au foie, à la cavité abdominale, au rein droit, à la vésicule biliaire, à la peau, aux yeux, au sens de la vision et au système nerveux.

Siège de notre identité et de notre personalité

Conscience du je veux, je peux, la liberté, s’affirmer, vouloir et pouvoir. Le chakra du plexus solaire contrôle la digestion des aliments comme celle de nos pensées. Il orchestre la redistribution de l’énergie aux autres centres, en fonction des schémas mentaux qu’impliquent nos croyances de l’instant. L’équilibrage de ce centre permet l’installation de la foi en soi. Sur le plan énergétique, il est relié au corps mental. Le travail proposé à ce niveau de conscience, nous entraîne à utiliser pleinement notre libre arbitre en rétablissant la sphère mentale dans ses véritables fonctions: au service de l’être.

C’est un chakra de communication avec l’extérieur, connecté avec le système nerveux, l’estomac et le foie. Il favorise nos contacts avec l’extérieur. Lorsque nous refusons l’expression des émotions, que ce soit l’amour et la tendresse, ou la colère, à cause de nos idées, de nos peurs d’être jugés, de ce que l’on ne veut pas montrer de soi, etc., nous bloquons le fonctionnement de ce chakra. Nous le cristallisons, nous le rigidifions. Inversement, un chakra trop lâche est submergé par l’émotion, il ne peut la gérer. Lorsque le chakra est sain, l’émotion est pure et coule avec simplicité comme chez les enfants. Quand ils pleurent, ils pleurent réellement sans se soucier de ce qu’on en pense, et 2 minutes après, ils sont dans la joie.

Un Manipura harmonieux équilibre la psychomotricité, règle les pulsions et le fonctionnement des idées. Il donne des personnes infatigables et vigoureuses pouvant mener à bien plusieurs actions de front. Ce chakra est responsable pour une grande part de la qualité de nos relations sociales, nos sympathies et nos antipathies, ainsi que de notre capacité à vivre des relations émotionnelles durables. Notre état d’âme dépend en grande partie de la quantité de lumière que ce chakra va laisser pénétrer en nous. Si ce chakra est harmonieux, nous nous sentons ouverts, éclairés, joyeux. En cas de blocage, notre humeur est déséquilibré et sombre. C’est le centre où se situent le pouvoir et la volonté affirmée. Siège de la personnalité, il représente l’identification sociale et l’indépendance.

Symptôme si trop actif ou trop ouvert

  • Du fait qu’il concerne tout le système digestif, les personnes sont obsédées par l’alimentation et les régimes.
  • Cirrhoses et autres troubles du foie et de la vésicule biliaire, pancréatites, gastrites, troubles intestinaux et circulatoires, vomissements, diarrhées, spasmes, relèvent d’un Manipura en excès.
  • Sur le plan psychique, on a des personnes orgueilleuses, immodérées, haineuses, colériques, vaniteuses,
  • Excessivement rationnelles, éprouvant toujours le besoin d’expliquer, de démontrer, de prouver.
  • La majorité des êtres humains vivent actuellement à ce niveau, par la force négative du matérialisme et de l’agressivité.

Symptôme si trop bloqué ou trop fermé

  • Son blocage amènera également des troubles digestifs, des ulcères et même sur un temps prolonge des cancers de la sphère stomacaux biliaire.
  • La personne n’arrive pas à prendre sa place dans la vie, à se mettre en valeur, ne sait pas agir, pas décider, ne sait pas dire non.
  • Elle manque de combativité, à tendance à abandonner les projets, a peu d’instinct de révolte, est soumise aux ordres et aux désirs des autres.
  • Dans les situations difficiles, elle se sent mal à l’aise, ce qui provoque de l’agitation, de la nervosité, et très souvent de mauvaises décisions. Elle voit partout des obstacles s’opposant à la réalisation de ses projets.

Les qualités du troisième chakra

Lorsqu’il est éveillé, le Manipura chakra nous guide dans notre évolution et soutient notre sens de moralité et de vertu. Il nous donne un équilibre complet dans tous les aspects de notre vie, nous sommes libérés du stress et des tensions.

Svadhisthana Chakra I Présentation du Chakra Sacré

0

SvadhisthanaChakra sacré ou SVADHISHTHANA Signifie siège du soi.

Ce 2ème chakra est situé entre la symphyse pubienne et le nombril, à l’endroit que les japonais appellent le hara, centre des énergies vitales.

Couleur : orange

Le sens qui lui est associé est le goût

Son élément est l’eau

Sa note de musique est le ré et le son Vam

organe : Il est relié à la vessie, aux organes sexuels et leurs sécrétions, au bassin, au rein gauche, au sang, à la lymphe et aux sucs gastriques et aux jambes.

Méridiens acupuncture : Reins

Postures de Yoga : Charrue et demie-pince, Fermeté Arc Pont Torsion au sol ou assis, Guerrier et variantes, Diamant, Chat couché, Sauterelle

Le chakra du Hara

Il représente notre capacité à ressentir, la sensualité, l’appétit, les désirs et les envies, l’entrain. Une fois la sécurité primaire du 1er chakra instaurée, l’humain se redresse un peu avec la conscience des désirs qui peuvent devenir plaisir. Il correspond au passé, à la famille, à la procréation, aux émotions, à la mort et aux sentiments envers les autres.

En travaillant sur ce centre, nous apprenons à devenir autonomes dans la gestion de notre énergie vitale, à vivre en paix avec nos émotions, en fonction de nos véritables désirs. Nous apprenons également à cultiver le recul en affinant notre ressenti extérieur.

S’il est sain, il reflète une attitude juste dans l’action. Inversement son dysfonctionnements entraine l’inhibition, impuissance, un besoin de contrôler. Il est manifesté dans les conflits personnels et les guerres, là où les gens recherchent le pouvoir sur l’autre, ou se soumettent à l’autre. Le retour à l’équilibre passe par une prise de conscience, le lâcher-prise sur les autres, la confiance en soi et en la vie. Nos rapports avec autrui sont profondément marques par ce deuxième chakra. Celui dont le chakra sacré fonctionne harmonieusement est à l’aise dans sa peau, ouvert aux autres et particulièrement face aux personnes du sexe opposés. Ses sentiments sont spontanés, ses actions créatrices, sa vie sexuelle est harmonieuse.

Symptôme si trop actif ou trop ouvert

  • Si l’enfant a manqué de tendresse et de contacts corporels, il peut en résulter une imagination sexuelle débridée, avec un aspect refoulé
  • Boulimie sexuelle, la nymphomanie
  • Recherche de l’acte sexuel sans communion et des pratiques excessives
  • Exagération des fantasmes inassouvis, frustration.

Symptôme si trop bloqué ou trop fermé

  • Par contre, ce chakra trop fermé provoquera chez la personne un manque de sensibilité, de la mélancolie, un sentiment désabusé, et tendra à provoquer une impression de manque.
  • Encore une fois, on trouvera son origine dans l’enfance, et dans des familles trop rigides.
  • Au cours de la puberté, l’individu à complètement bloqué ses énergies sexuelles naissantes, ce qui provoque un manque de reconnaissance de sa propre valeur, une somnolence des émotions, et une grande froideur sexuelle.
  • Manque d’initiative, d’enthousiasme, peur de l’inconnu.

Les qualités du deuxième chakra

Le chakra Sacré est celui de la créativité. Il nous connecte à notre source d’inspiration intérieure et nous permet de prendre joie à la beauté qui nous entoure.

Muladhara Chakra I Présentation du Chakra Racine

0

blankChakra racine ou MULADHARA signifie  Racine, base ou support.

Le chakra racine se situe au niveau du périnée entre l’anus et les parties génitales

Sa couleur est le rouge.

Les hormones qui lui sont associées sont l’adrénaline et la noradrénaline,

Le sens qui lui correspond est l’odorat.

Émotionnellement : l’interaction se fait au niveau des sentiments peur et courage.

Méridiens concerné : Triple Réchauffeur

Postures de Yoga à travailler : Pince, demi-pince, Yoga-mudra et Var, Tortue, Poisson et variante, Arc debout, La plateforme, Le Héros, Diamant couché

Il nous ancre avec l’énergie de la Terre : C’est la base, le solide. D’autre part, c’est lui qui crée la cohérence des six autres chakras. Il se rapporte à la naissance (fécondité, procréation), la manifestation de la conscience mais aussi à la survie du physique (Volonté de vivre, instinct de survie), à la sécurité intérieure, aux structures, à l’argent et à la sexualité. Il est lié à l’acceptation de son incarnation et est en liaison directe avec la Terre Mère.

Le chakra racine est relié aux Glandes surrénales, à la Vessie, aux Organes sexuels, au rachis et la circulation dans les membres inférieurs. Il influence notre température, notre énergie globale et notre croissance durant l’enfance. Ainsi que, nos fonctions de survie, d’auto-préservation, l’assurance et la conscience du monde matériel sont en lui. D’une certaine façon, on pourrait le comparer au magma en fusion qui est le noyau de la Terre. Toucher à lui imprudemment serait comme « réveiller les volcans de la planète » . Mais stimuler ce chakra est quelque chose d’extraordinaire au point de vue énergétique.

La force de vie

Le chakra racine est le fondement du fonctionnement du corps. Il est relié aux besoins fondamentaux, au mouvement, à la sexualité, à la relation avec l’environnement, les plantes, la terre, la nature. Il est relié à la terre qui le nourrit et le soutient.

Si ce n’est pas le cas, la personne se procure son énergie en la pompant sur les autres, en demandant une attention excessive. Elle se sent seule et a besoin que ce soient les autres qui la nourrissent. Si ce chakra est faible, cela se traduit par un déni de ses besoins, ou au contraire par un excès ou une fixation. S’il est équilibré, la force de vie circule avec fluidité. L’expression de ce chakra se lit « dans votre capacité de danser avec la vie matérielle et concrète dans le quotidien ».

Le chakra racine influence les organes excréteurs et de reproduction. Reliée à la cavité nasale, donc a l’odorat, il peut être stimulé par la concentration sur la pointe du nez. Il régit la sexualité, les os et les graisses, donc toute la structure du corps. C’est à partir de ce chakra que commence l’évolution humaine. Le premier chakra nous stabilise en nous faisant garder le contact avec la réalité et le concret. Il canalise les énergies cosmiques vers le plan physique. Il est la somme des énergies qui influent sur le bon fonctionnement du corps, sur les capacités de réussite matérielle, sur la pérennité de l’être au travers de la procréation.

le chakra racine est le siège de la confiance en soi, de son intégration sociale et de la conscience collective, de l’harmonie avec la nature.

Tout travail spécifique d’ouverture et d’épanouissement doit commencer par lui. C’set pourquoi, un fonctionnement harmonieux va permettre de ressentir un lien profond et personnel avec la planète Terre et avec ses créatures, d’affirmer sa stabilité, sa confiance en soi et dans la vie.

Symptôme si trop actif ou trop ouvert

  • Tendances aux excès de plaisirs physiques et matériels : accumulation de biens, course à la richesse, excès de table, abus de boissons alcoolisées, recherche de la jouissance physique immédiate, obsession des plaisirs physiques.
  • Tendances à l’hypertension artérielle, au cholestérol, aux triglycérides, obésité, alertes cardiaques, rhumatismes, arthrites.
  • Personnes matérialistes, égoïstes, autoritaires, colériques et parfois violentes, peuvent être fanatiques, aux comportements immoraux, manque de générosité, agressivité.

Symptôme si trop bloqué ou trop fermé

  • Constitution corporelle relativement faible, impression de vivre sur un nuage, de perdre pied, sentiment d’insécurité prononcé.
  • Tendances a la rêverie, étourderie, manque de mémoire ou incapacité de mémorisation, distraction, ennui, paresse, lâcheté, apathie, manque de combativité et de dynamisme, instabilité actions irréfléchies.
  • Les problèmes matériels prennent des proportions énormes, incapacité à les résoudre, tendances à fuir la réalité.
  • Troubles des organes sexuels, malformations de l’utérus, tumeurs, fibromes, impuissance, frigidité, trouble des règles, perte de l’odorat, décalcifications, troubles de la colonne vertébrale.

Sa principale qualité est l’innocence qui nous permet de ressentir une joie pure, sans les limitations de nos conditionnements. L’innocence nous donne la dignité, l’équilibre et un grand sens de direction et de but dans notre vie. Ce n’est rien d’autre que simplicité, pureté et joie. C’est la sagesse innée qui est toujours présente dans les petits enfants, sagesse qui peut être perdue par les conditionnements de la vie moderne. Néanmoins, cette qualité en nous est éternelle, elle ne peut pas être détruite.

Présentation des 7 chakras : Signification, symbolique

0

Selon la philosophiques hindouiste, les 7 chakras sont des « centres énergétiques », des « centres spirituels » ou des « points de jonctions de canaux d’énergie ».  Les 7 chakras sont des roues d’énergie qui sont perpétuellement en mouvement le long de la colonne vertébrale du corps humain. Chacune possédant sa propre couleur et sa propre fréquence vibratoire. Ces roues sont les catalyseurs de la conscience et des fonctions humaines.

Les 7 chakras régissent nos états émotionnelles, nos instincts de survie, notre estime de soi, notre capacité à communiquer et à éprouver de l’amour. Ils impactent sur l’harmonie du corps et de l’esprit, selon qu’ils soient ouverts ou bloqués, alignés ou asymétriques. Parce que chaque chakra correspond à un centre nerveux principal du corps, il affecte la partie qu’il représente. Il agit aussi bien sur le plan physique, émotionnel, que mental et spirituel. La fermeture d’un chakra influe sur la circulation de l’énergie vitale. Elle peut être à l’origine d’un malaise physique.

blankDescription des 7 principaux chakras

blankEmplacement : base de l’épine dorsale entre l’anus et les organes génitaux

Élément : Terre

Glandes associées : Surrénales

Organes associés : colonne vertébrale, os, dents, ongles, sang, construction cellulaire, colon, rectum.

Mots associés : Survie, pouvoir, réalisation, vitalité, base, sécurité, stabilité, calme, courage

Verbe : j’ai

Ce chakra est responsable de notre force physique et de notre vitalité, il nous raccorde à la terre et c’est cette matérialité et cet enracinement qui nous relie à la vie de tous les jours. Les énergies du chakra racine nous aident à sécuriser notre vie, un chakra racine ouvert fait que l’on est satisfait de sa situation et à l’aise dans son environnement.

Maladies liées : problèmes intestinaux, hémorroïdes, constipation, diarrhée, coxalgies, maladies des articulations, ostéoporose, crampes, stases veineuses, problèmes veineux et de pression sanguine, troubles et maladies liés au stress, allergies.

Quand doit-il être harmonisé :

  • Manque de confiance en soi
  • On ne se sent pas bien dans son corps
  • Peur de l’existence- Ne pas avoir les pieds sur terre
  • Trop souvent submergé par les difficultés
  • On manque d’énergie
  • On ne fait pas d’exercices physiques
  • Frissons, pieds et mains
  • Problèmes digestifs
  • Problèmes intestinaux
  • Douleurs lombo-sacrées, sciatique.

blankEmplacement : en dessous du nombril

Elément : eau

Glandes associées : testicules, ovaires

Organes associés : Organes reproducteurs, reins, vessie

Mots associés : Sentiments, crainte, enthousiasme, franchise, créativité

Verbe : Je me sens

Il se rapporte aux plaisirs, à la sexualité, la procréation, le dynamisme, le changement, en bref des domaines qui rendent la vie agréable. Ici, l’énergie primaire du premier chakra donne naissance au couple yin/yang, dualité en nous que nous retrouvons dans la relation avec le partenaire. S’ouvrir à l’autre sexe ou l’aborder voire le rejeter avec peur dépend donc directement de l’équilibre de l’énergie de ce chakra.

Maladies liées : problèmes menstruels, matrice, ovaires, cystites, maladies de la prostate, impuissance, problèmes testiculaires, candidoses, maladies vénériennes, maladies rénales, calculs rénaux, problèmes de la vessie (faiblesse et inflammations), dorsalgies, douleurs aux hanches, maladies de la peau.

Quand-doit-il être harmonisé :

  • Manque de joie de vivre
  • Manque de libido et problèmes sexuels
  • On n’arrive pas à profiter de la vie
  • On ignore la beauté et la poésie de la vie
  • On est trop dur, trop exigeant avec soi-même
  • On manque de créativité
  • On a une tendance à la jalousie
  • On a des tendances obsessionnelles.

blankEmplacement : au dessus du nombril

Élément : Feu

Glandes associées : Pancréas

Organes associés : Pancréas, foie, estomac, rate, vésicule biliaire, système nerveux, bas du dos, muscles.

Mots associés : pouvoir personnel, identité sociale, influence, autorité, sang-froid, énergie, paix, l’éclat, joie, harmonie intérieure, vitalité, force intérieure

Verbe : je peux

Il exprime les énergies de notre Moi et peut se manifester par la passion, l’agressivité ou la colère, mais fondamentalement il implique la mutation du Moi en un être de pouvoir et de persévérance qui est la faculté de transcender les conflits du chakra précédent et de gérer ses sentiments. II est avant tout le lieu où nous apprenons à mettre en œuvre notre volonté, à nous imposer contre le monde extérieur mais aussi nos démons intérieurs car le feu peut en même temps donner la lumière.

Maladies liées : Gastralgies, problèmes gastriques, dorsalgies, brûlures œsophagiennes, douleurs du haut-ventre, problèmes digestifs, maladies nerveuses, diabète, surpoids, maigreur, nausées, estomac noué, problèmes de nutrition.

Quand doit-il être harmonisé :

  • On ne peut donner libre court à ses sentiments
  • Il semble difficile de définir et d’atteindre nos buts
  • On n’arrive pas à s’imposer
  • On a du mal à accepter les critiques
  • On n’arrive pas à maitriser nos sentiments et on regrette nos actes
  • En cas d’insomnies ou de cauchemars
  • On est peureux
  • Quand on est jaloux et agressif.

blankEmplacement: milieu poitrine niveau du cœur

Élément : Air

Glande associées : Thymus

Organes associés : Cœur, circulation sanguine, système immunitaire, bas des poumons, thorax, peau, haut du dos

Mots associés : Amour inconditionnel, harmonie, pardon, compassion, compréhension, transformation personnelle, chaleur, division, dévotion, désintéressement

Verbe : j’aime

C’est le médiateur entre l’esprit et la matière, indépendant des deux premiers, il correspond à un état émotionnel insensible aux évènements extérieurs. Par lui, peuvent s’établir des rapports fondés sur la sympathie et l’amour inconditionnel dans toutes ses significations. On doit apprendre à se comporter avec compassion.

L’ouverture de ce chakra donne un sentiment de liberté et d’espace, c’est par lui que s’exprime notre voix, équilibrer ce chakra, c’est, outre le bonheur d’ouvrir complètement notre cœur à notre monde environnant, décider sainement ce que nous voulons et ce que nous refusons, c’est précisément réguler nos anticorps, un excès (allergie) ou une faiblesse du système immunitaire et aider à prévenir ou résorber nombre de troubles cardiaques qui résultent du fait que nous n’écoutons pas la voix de notre cœur.

Maladies liées : Angine de poitrine, maladies coronariennes, arythmies, hypertension, hypotension, hypercholestérolémie, problèmes circulatoires, maladies et inflammations pulmonaires, asthme, difficultés respiratoires, refroidissements, allergies, dorsalgies, douleurs aux épaules, aux bras et aux mains (rhumatismes), maladies de la peau.

Quand doit-il être harmonisé :

  • On ne se sent pas à l’aise en présence d’autrui
  • On se sent seul et isolé
  • On a du mal à vivre en société
  • Souvent de l’incompréhension avec votre partenaire
  • On se sent incompris de nos amis
  • On ressent le besoin d’aller vers la nature, les animaux
  • On est souvent épuisé
  • Être entouré de gens nous épuise
  • On a de la peine à s’accepter soi-même.

blankEmplacement : creux du cou entre la pomme d’Adam et la fosse jugulaire

Élément : éther

Glandes associées : Thyroïde

Organes associés : mâchoire, cou, gorge, voix, voies aériennes, bras, haut des poumons, dents, gencives œsophage, hypothalamus

Mots associés : Expression libre, créativité, communication, inspiration, sagesse, confiance, intégrité, vérité, liberté, indépendance

Verbe : je parle

Il est en rapport avec la communication et l’expression de soi. Ce n’est que par un travail efficace sur les quatre chakras précédents que s’accomplit la purification nécessaire à son déblocage car ce chakra associe expression personnelle et sens des responsabilités, au sens de notre propre épanouissement.

Un des principaux exercices d’harmonisation de ce chakra est le silence car celui-ci conduit à écouter sa voix intérieure, condition essentielle pour communiquer honnêtement. Chakra sacré et chakra de la gorge sont étroitement reliés car dans la communication, le premier régit le domaine corporel et instinctif, et le second les domaines intellectuel et symbolique, c’est ainsi que souvent les affections vaginales se transforment en maux de gorge.

Maladies liées : Maux de gorge, douleurs aux mâchoires, enrouement, difficulté à parler, bégaiement, douleurs dentaires, gingivites, aphtes, douleurs et contractures à la nuque et aux épaules, hyperthyroïdie et hypothyroïdie.

Quand doit-il être harmonisé :

  • On a des difficultés à transmettre nos pensées et sentiments
  • On se sent trop timide et on manque d’assurance
  • On dit souvent des choses que l’on regrette après
  • On a des difficultés à parler et à articuler
  • On manque d’inspiration au travail
  • On a tendance à manipuler les autres
  • On a tendance à monopoliser la parole
  • On a tendance à mentir et trouver des excuses
  • On a souvent la gorge nouée.

blankEmplacement : sur le front entre les deux sourcils

Élément : lumière

Glande associée : Épiphyse

Organes associés : système endocrinien, hémisphère gauche du cerveau, œil gauche, nez, oreilles, sinus, une partie du système nerveux

Mots associés : vision intérieure, intuition, clairvoyance, compréhension, perception, imagination, concentration, paix intérieure, projection, la manifestation

Verbe : Je vois

Au niveau du chakra frontal, nous devons percevoir notre moi supérieur, il nous fait percevoir ce qui n’a pas d’existence matérielle. C’est le « troisième œil » ou le « sixième sens » en liaison directe avec les fonctions supérieures de la conscience, le siège de notre intuition. On le qualifie souvent en langage courant de « pressentiment », en fait une connaissance qui ne fait pas appel à l’intellect.

Par les exercices relatifs à ce chakra, nous pouvons voir au-delà de nous même, fortifier notre intuition, la clarté de notre pensée et la portée de notre ressenti. C’est la démarche vers les valeurs supérieures de la vie.

Maladies liées : maux de tête, migraines, maladies du cerveau, douleurs oculaires, baisse de la vue, baisse auditive, inflammations de l’oreille moyenne, rhume, inflammation des muqueuses, maladies du système nerveux, troubles neurologiques, schizophrénie, maladies psychiques, trouble de la concentration et difficultés d’apprentissage.

Quand doit-il être harmonisé :

  • Souvent la sensation que la vie est triste et vide de sens
  • On vit souvent dans la peur et d’une humeur maussade
  • Il nous est difficile de nous laisser aller à notre fantaisie
  • On n’a pas très confiance dans notre propre intuition
  • On n’a pas le sens de l’orientation
  • On se sent perdu et sans but précis
  • Pensées désordonnées et on manque de concentration
  • On aimerait apporter plus de lumière dans notre vie
  • Quand on aimerait élever nos connaissances.

blankEmplacement : Sommet du crâne (fontanelle)

Élément : Pensée

Glande associée : Pinéale

Organes associés : Cerveau central + hémisphère droit, œil droit, système nerveux central

Mots associés : Perfection, intégration, unité avec le divin, sagesse et but, conscience universelle, compréhension, éclairement

Verbe : je sais

Ce chakra transcende la fonction des deux chakras supérieurs précédents, et chacun des six chakras précédents lui est relié sur le plan énergétique, il est donc la synthèse et l’aboutissement de tous.

Lorsqu’il est éveillé et équilibré, ce qui n’est possible que si tous les précédents sont en harmonie, nous nous branchons sur la connaissance ultime au-delà de l’espace et du temps, là où le présent rejoint l’éternité. II n’est donc pas étonnant que les sages aient qualifié cet état de béatitude où d’extase.

Le travail sur ce chakra bénéficiera à nombre d’affections psychiques et de troubles de la personnalité.

Maladies liées : maux de tête, faiblesse du système immunitaire, sclérose en plaques, troubles nerveux, cancer, troubles psychiques, troubles de la mémoire, insomnies.

Quand doit-il être harmonisé :

  • On est dépressif
  • On manque de joie de vivre
  • On manque d’énergie malgré un sommeil suffisant
  • Quand on a des maladies chroniques
  • Quand notre système immunitaire est très affaibli
  • Quand on est en quête des mondes supérieurs
  • Quand on pense qu’il n’y a pas de vie après la mort
  • Quand on a envie de découvrir la force de la sagesse.

Tout savoir sur les chakras I Rôle et fonctionnement

0

blankOrigine du mot “chakra”

C’est une science vieille de plus de 5000 ans qui nous vient des Sages Rishis de l’Inde ancienne. Le mot désignait un disque de métal symbolisant le pouvoir d’un râja dit Chakravarti : celui qui fait tourner la roue de la destinée des hommes, qui tient leur vie dans ses mains, mais aussi, peut-être, celui qui est à l’image de Surya, le soleil.

Le terme fut ensuite utilisé pour qualifier Bouddha et les souverains bouddhistes qui font tourner la « roue de la loi ». Les chakras spirituels décrits dans le Kundalini sont représentés par des fleurs de lotus.

Ils marquent sur le corps spirituel de l’homme, les étapes de la progression de la Kundalini le long des nâdi (canaux). Avec sushumna, le canal central parasympathique ; ida, le canal sympathique gauche et pingala, le canal sympathique droit. Ils se relient entre eux en un centre d’énergie : les chakras. Les chakras sont aussi reliés par un circuit plus direct appelé merudanda.

Les sept chakras principaux sont décrits comme formant une colonne lumineuse partant de la base de la colonne vertébrale jusqu’à la base la tête. Chaque chakra est associé à l’énergie d’une certaine couleur, à de multiples fonctions spécifiques, à un aspect de la conscience…

blankQu’est ce qu’un chakra ?

Les chakras sont des points précis du corps, par lesquels les échanges énergétiques ont lieu : à l’intérieur du corps, entre corps physique et corps astral, entre intérieur/extérieur, devant et derrière.

Si ces points d’énergie sont nombreux sur tout le corps humain, beaucoup n’ont qu’un rôle secondaire. Les textes anciens rapportent qu’il existe près de 88 000 chakras. Les chakras secondaires les plus importants se trouvent autour de la rate, dans la nuque, dans la paume des mains et sous la plante des pieds. Les 7 chakras principaux se trouvent le long d’un axe vertical situé sur le devant du corps et présentent une très grande importance pour le fonctionnement du corps physique et des corps subtils associés.

Les chakras ou Centres d’Énergie sont situés dans le Corps d’Énergie qui entoure l’être humain appelée « Aura » mais rattachés au Corps Éthérique. Ils sont localisés sur le Canal de Lumière, situé le long de la colonne vertébrale, qui fait le lien entre la Terre et le Ciel. Les chakras sont de véritables « poumons énergétiques ». Ils sont tous intimement liés à la respiration. Situés sur le long d’une colonne centrale correspondant au Vaisseau Conception (méridien).

Les 7 principaux chakras

chakras

blankFonctionnement des chakras

Les chakras peuvent être perçus comme un disque, une aura de lumière animée d’un mouvement rotatif. Ils ont chacun une couleur dominante, et une fréquence vibratoire. Ils sont reliés à un ou plusieurs organes. Ainsi, ils canalisent les énergies à travers l’organisme vers l’axe central formé par la colonne vertébrale, du sommet du crâne au coccyx.

Plus le niveau de conscience est grand, plus l’expérience physique et spirituelle est intégrée. Et plus nous sommes apte à maîtriser l’harmonisation des chakras, leur développement, et la circulation des énergies.

Il faut d’abord prendre conscience que chaque être humain est une partie intégrante d’un tout, que sa structure matérielle et ses vibrations sont à l’unisson des forces cosmiques, que ses composantes existaient avant sa naissance et se poursuivront après sa mort. Ce n’est qu’un changement de forme.

L’ouverture et la fermeture des chakras

Lorsque les chakras s’ouvrent, l’homme devient conscient des différents plans de l’existence. Il peut par des prises de conscience, harmoniser ou revitaliser les plans « inférieurs » qui le bloquait jusqu’alors. Il est important de considérer aussi les chakras comme des niveaux de conscience dans chacun desquels nous devons vivre et s’incarner. Et pas seulement comme des points d’énergie à des fins égocentriques…

L’être humain, de par ses douleurs et ses peurs, peut se replier sur lui-même et « fermer ses chakras ». Il se coupe ainsi de la relation avec les différents plans de sa vie. Il existe différents moyens d’augmenter l’ouverture de ses chakras par les couleurs, les mantras, les sons et vibrations, les huiles essentielles, avec l’aide d’un thérapeute spécialisé. (En savoir plus)

rotation chakrasUn Chakra est une Merveilleuse Porte

Les chakras suivent toujours un mouvement rotatif. Grâce à la rotation de ces roues, l’énergie est absorbée vers l’intérieur des chakras. Dès que la rotation change de direction, l’énergie des chakras se met à rayonner. Les chakras tournent dans le sens des aiguilles d’une montre chez l’Homme et dans le sens contraire chez la femme. En bref, ces rotations alternent et marquent l’Homme et la Femme de façon différente, complétant ainsi leurs énergies à chaque plan existentiel.

La connaissance du mouvement rotatif des chakras peut être intégrée à certaines formes thérapeutiques. Par exemple dans une aromathérapie, vous pouvez appliquer les huiles essentielles en suivant un mouvement rotatif ou retracer la direction rotative des chakras avec des pierres précieuses. Chaque rotation à droite relèverait, dans son essence, d’une qualité à dominante masculine, autrement dit à dominante Yang, représentant selon la philosophie chinoise, la volonté et l’activité mais également l’agressivité et la violence sous leur forme négative. Chaque rotation vers la gauche aurait par conséquence une tendance Yin signifiant la réceptivité et l’entente et, dans sa forme négative, la faiblesse.

Un chakra ne peut jamais être complètement « fermé » ou « ouvert » : il peut être plus ou moins actif …Une personne dont les chakras sont fermés est morte.

Les corps subtils

blankEn médecine tantrique, les chakras sont en étroite relation avec les corps subtils dont les trois principaux sont : le corps Éthérique, le corps mental et le corps Astral. Ils agissent sur les plans physique et psychique. De la même façon que les chakras avec lesquels ils communiquent, chacun d’eux a des fonctions spécifiques.

Le corps Éthérique véhicule la sève de la vie, comme les plantes. En lui se lisent la santé du corps physique ou ses maladies. Avant d’être physiques, les maladies ont leur empreinte énergétique dans ce corps, fuites, blocages, dépression, décalages…

Dans le corps mental sont inscrites les idées de la personne, ou plus exactement la qualité des pensées: fluides et souples, ou figées dans des croyances et des préjugés.

Avec le corps astral ou spirituel révèle l’orientation générale de la vie de la personne, avec en particulier ses blessures psychiques fondamentales. Celles qu’elle porte dès la naissance, et qu’elle est amenée à transcender et guérir.

Enfin, le corps physique en étant réceptif à la sensation, on perçoit que certains tissus sont souples et vivants. D’autres sont trop rigides, ou trop mous. L’énergie de vie a été emprisonnée, bloquée ou s’est retirée au fur et à mesure que se bâtissent des armures tissulaires au cours de la vie. Se sont des armures de protection et d’adaptation face à des circonstances douloureuses.

En traitant le corps physique par des massages, il est possible de refaire circuler l’énergie à nouveau. Comme une rivière qui retrouve pleinement son lit lorsqu’on le débarrasse des rochers et des branchages qui l’encombrent. On retrouve également cette analogie dans les corps subtils. S’ils sont affectés de vides, de fuites d’énergie, de blocages ou freins, on peut les traiter par des « massages subtils » ou harmonisation énergétique…

Comment rééquilibrer ses chakras autrement que par la méditation ?

chakras méditation

Rééquilibrer les chakras est la base de l’hindouisme et de la médecine ayurvédique. Les chakras sont des centres de force énergétique subtile en mouvement, chacun lié à une zone du corps physique et à une émotion.

L’énergie doit circuler librement de l’un à l’autre, au risque d’un équilibre perturbé. En sanskrit, chakra signifie « roue ». Les sept principaux chakras sont alignés du périnée au sommet du crâne. Ils tournent comme des disques de force vitale.

Ils reçoivent le prana, « les énergies pures de la terre et du cosmos » pour le transformer et le distribuer, ils peuvent être plus ou moins ouverts selon l’évolution intérieure de l’individu. Il existe des milliers de chakras sur l’ensemble du corps.

Le prana qui pénètre un chakra emprunte différentes voies :

  • Les nadis « tuyaux » en sanscrit auxquels il est relié. Ces canaux constants le transportent dans toutes les régions du corps complétant ainsi les énergies issues des aliments ingérés, de l’air respiré et de l’énergie ancestrale fournie à la naissance.
  • Le Kundalini « source de vie » qui remonte le long de la colonne vertébrale par ses deux ondes sinusoïdales. « Endormie » dans le premier chakra, le chakra racine, il faut apprendre à le stimuler pour permettre sa circulation énergétique autour des chakras qu’il renforce ainsi.

1. Le Yoga

C’est en premier lieu le yoga qui permet l’épanouissement des chakras. Cette pratique invite à les développer, un à un, grâce au « réveil » de la Kundalini.

2. Médecine Ayurvédique

Les chakras peuvent être réharmonisés également grâce à la médecine ayurvédique qui sait interpréter les dysfonctionnements, par la pratique de massages, la prescription de plantes et l’hygiène alimentaire.

3. Qi Gong

Il désigne un ensemble de pratiques énergétiques variées, visant à l’épanouissement individuel, au bien-être, à l’entretien de la santé, à l’harmonie entre le corps et l’esprit grâce à des mouvements, des postures corporelles, des exercices de respiration et mobilisation des souffles, ainsi que par la concentration de l’esprit.

4. Reiki

Un maître reiki entend soigner en canalisant sa propre énergie vitale et en la transmettant au patient en positionnant ses mains maintenues pendant quelques minutes sur ou tout prés du corps du patient. Celui-ci ressent de la chaleur ou un fourmillement, accompagné d’un sentiment de paix et de sérénité. C’est un travail spécifique sur les chakras.

5. Praticiens spécialisés

Les kinésiologues, certains kinés, kinésiologues, ostéopathes et même médecins généralistes énergéticiens, se sont formés à cette médecine spirituelle. Ils procèdent par massages combinés à des exercices respiratoires..

6. Huiles essentielles, élixirs, pierres, méditations,…

D’autres y associent des moyens d’action complémentaires, comme des huiles essentielles, des élixirs, des pierres précieuses… les chakras ainsi exprimés transforment l’énergie en force vitale et, harmonisés, permettent d’améliorer, en amont de la maladie, de nombreux états de mal-être physique et psychologique.

Pourquoi pratiquer la méditation de pleine conscience ?

blankLa méditation de pleine conscience est une technique de méditation puissante et ancienne. Aujourd’hui, il est prouvé scientifiquement qu’elle aidait à réduire le stress, l’anxiété et la dépression.  Voir même à soulager la douleur et la maladie. En entraînant votre esprit à rester présent et calme dans l’instant présent, la méditation de pleine conscience modifie votre structure mentale. Afin de créer une vision plus claire de la réalité. C’est-à-dire un avoir meilleur dicernement et plus de perspicacité. Ce qui aura pour conséquence de modifier vos ressentis et donc vos comportements vis-à-vis de votre environnement.

Vous pensez peut-être que quelque chose d’aussi puissant doit être difficile ou nécessiter beaucoup d’entraînement, mais détrompez-vous !

La méditation de pleine conscience est gratuite, facile à pratiquer et le seul effort qu’elle requiert est de prendre du temps pour soi pendant 10 à 30 minutes chaque jour. Tout le monde, quel que soit son âge ou ses capacités, peut pratiquer la méditation.

Origine de la méditation de pleine conscience

La méditation de pleine conscience existe depuis des milliers d’années. Mais son origine exacte est inconnue.

Des instructions de méditation de pleine conscience ont été trouvées dans les textes anciens de presque toutes les grandes religions. Y compris l’hindouisme et le bouddhisme, le judaïsme et le christianisme. Cependant, c’est le bouddhisme qui nous aide vraiment à comprendre l’origine de la méditation car elle fait partie intégrante de cette religion.

Dans le bouddhisme, il est important de cultiver une conscience sans jugement de soi, de ses sentiments, de son esprit et de son environnement. Cette distance et cette observation peuvent être pratiquées par le biais d’une série de méditations de pleine conscience.

Pour de nombreuses religions, les méditations de pleine conscience étaient utilisées comme un moyen de prendre du recul par rapport au monde et de se connecter avec son moi spirituel. Parfois, cette connexion était utilisée comme un moyen de résister à la tentation. Tandis que d’autres fois, elle était utilisée comme un moyen de réaliser et de comprendre la connexion entre “soi” et “l’autre”.

Bienfaits toujours reconnus à l’heure actuelles

Aujourd’hui, la pratique de la méditation de pleine conscience s’est éloignée de ses liens religieux. Bien que certains la pratiquent encore dans le contexte de la religion, la méditation de pleine conscience a été adoptée par les plus grands psychologues. Comme par exemple Christophe André. Mais aussi de nombreux professionnels de la santé et d’autres organisations laïques comme un moyen efficace de faire face au stress et aux maladies du monde moderne.

blank

Toutes les méditations de pleine conscience ont en commun les éléments suivants :

– L’instant présent est la clé. Toutes les méditations de pleine conscience visent à calmer le flot des pensées pour se concentrer sur le moment présent. Parfois, cette concentration porte sur le corps (avec un scan corporel) ou la respiration. Tandis que d’autres fois, elle peut porter sur le monde extérieur comme un feu de cheminée, une pierre, un symbole ou un paysage par exemple.

– Le non-jugement est essentiel. Les méditations de pleine conscience se concentrent toutes sur l’expérience de la conscience sans jugement. En d’autres termes, la pleine conscience consiste à être témoin d’une expérience ou d’une sensation sans attachement ni critique.

– Elle cultive la paix. Le fait d’être témoin de quelque chose sans y attacher de sens ou de valeur crée un détachement important qui se traduit par un esprit calme et paisible. Bien que vos sentiments soient précieux et importants, la pleine conscience vous apprend à trouver la sérénité malgré eux.

Les avantages de la méditation de pleine conscience

Les effets spirituels de la méditation de pleine conscience sont bien connus. Il existe également des bienfaits émotionnels et physiques scientifiquement prouvés. La dernière décennie a vu une grande évolution dans la compréhension de comment fonctionne la méditation de pleine conscience. Comment elle affecte le cerveau et quels sont les résultats et les bienfaits qui en découlent.

Je vous énumére ci-dessous quelques-uns des effets les plus puissants que ce type de méditation peut produire en nous. De manière général, la méditation peut vous aider à devenir une personne plus calme, plus saine et plus heureuse.

Les avantages émotionnelles

La pleine conscience est un outil extrêmement efficace pour faire face aux réactions liées au stress comme l’anxiété, la dépression, les pensées obsessionnelles, l’insomnie et l’inquiétude généralisée. Elle permet d’accéder au lâché prise, renforce la confiance en soi et facilite le sommeil.

Une équipe de chercheurs a analysé les données de près de 40 études sur la méditation de pleine conscience. Elle a constaté que 95% des participants à l’étude ont trouvé un soulagement à leurs symptômes de stress après avoir pratiqué la méditation de pleine conscience. Le résultat le plus incroyable de cette étude concerne ce nombre incroyable de personnes touchées. De plus, il s’avère que l’âge, le nombre de semaines de traitement et le type de technique n’ont pas eu de répercussions sur les résultats. La grande majorité des participants ont conservé leurs résultats positifs longtemps après la fin de l’étude.

Les avantages physiques

blankLe stress à long terme est lié à une variété de maladies. Lorsque votre vie émotionnelle n’est pas saine, votre corps réagit.

La diminution du système immunitaire, l’augmentation du risque de virus et d’infections, l’asthme, le diabète, l’obésité, les ulcères, les troubles digestifs, les maladies cardiaques, les migraines, les maladies auto-immunes, l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie et même le cancer ont été liés au stress.

Il n’est donc pas étonnant que la pratique de la méditation puisse prévenir, soulager les symptômes et même guérir de nombreuses maladies et affections. Voici quelques-unes des façons dont la méditation de pleine conscience peut améliorer votre santé :

– Vous aider à perdre du poids,

– Prévenir les maladies,

– Garder la santé après un cancer,

– Améliorer la santé cardiaque,

– Guérison de l’insomnie …