Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent

Le livre Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent est une référence incontournable dans le développement personnel.

Stephen Covey ne prétend pas présenter une méthode miracle et rapide, mais un vrai processus de changement qui selon l’auteur, permet d’atteindre un niveau de réussite dans de nombreux domaines de vie. Le secret : se mettre en contact direct avec nos véritables valeurs, les plus durables et les plus profondes. Ces habitudes sont universelles et applicables à tous les domaines de la vie. Néanmoins, elles doivent être déclinées en habitudes quotidiennes. Le succès est une habitude, l’échec aussi.

Les habitudes 1, 2 et 3 donnent des clefs pour développer la confiance et l’estime de soi, indispensable pour la victoire personnelle. Les habitudes 4, 5 et 6 tracent le chemin de l’interdépendance pour offrir les clés de la victoire publique. L’habitude 7 concerne le renouvellement permanent de ce qui précède et l’amélioration continue et équilibrée des aspects de la vie.

Paradigmes et principes des 7 habitudes

La plupart des gens passent leur vie à chercher le bonheur procuré par des acquisitions matérielles et des succès affichés. Néanmoins, l’image sociale et la superficialité ne présentent qu’un succès de façade. Le véritable succès, c’est d’être comblé et pleinement satisfait de soi, de sa vie, de ses relations. “Faire semblant” créer un vide intérieur, un manque terrible de sens et d’équilibre. Ces problèmes de nature profonde ne peuvent pas être résolus par le recours à des techniques de nature superficielle.

Dans le domaine de la réussite, beaucoup de personnes croient qu’il faut écraser les autres pour réussir. Croyances basées principalement sur l’image de marque, la stratégie d’influence, de manipulation et la persuasion par le charme de toute nature (communication, prestige, image…).

En réalité, l’effet de ces techniques est de courte durée, car elles vont, souvent, à l’encontre des lois naturelles de croissance et de développement de la Loi du Karma. Selon Stephen Covey, ces techniques ont un rôle secondaire dans la réalisation d’une vie heureuse et réussie. Pour être plus efficaces dans la durée, ces attitudes doivent être au service de notre système de valeurs.

Habitude 1 : Être proactif

Principe : je suis libre de choisir et responsable de mes choix

Être pro-actif définit une personne capable de prendre en main la responsabilité de sa vie. Attitude contraire au fait de reporter les problèmes sur les circonstances ou les personnes extérieures.

Les personnes qui sont pro-actives déterminent leur propre temps. Elles sont capable d’anticiper des problèmes pour agir avec justesse et clairvoyance. Leurs décisions sont imperméables aux conditions externes parce qu’elles sont guidées par leurs valeurs intérieures et assument la responsabilité de leur propre vie. Beaucoup de personnes, en revanche, ne sont pas pro-actives dans la vie, mais plutôt réactives. Elles réagissent aux circonstances extérieures, leur comportement et leurs émotions dépendent de ce qui se passe autour d’eux.

Nous sommes responsables et libres de nos choix. Nous sommes nos choix (conscient ou inconscient) ! Etre proactif c’est apprendre à lâcher prise sur les problématiques dont nous n’avons pas de contrôle pour se concentrer uniquement ce sur quoi nous pouvons agir directement. Et ainsi passer du statut de personne réactive qui se laisse porter par les influences extérieures à celui de personne proactive qui prend le temps de construire des réponses à son environnement en accord avec ses principes. Cela demande plus de courage mais permet d’obtenir de meilleurs résultats à long terme.

Habitude 2 : Sachez dès le départ où vous voulez aller

Principe : la création mentale précède la création physique

Beaucoup de gens mettent beaucoup de temps et d’énergie vers des objectifs sans signification. Ils s’inquiètent de ne pas être productif plutôt que d’être efficaces. Cependant, si vous cherchez à l’être sans savoir pourquoi, alors vous ne trouverez jamais la motivation, la capacité à vous concentrer, à vous dépasser, votre véritable talent, etc. Ne pas savoir ce qui est vraiment important pour vous, c’est comme escalader une échelle qui se heurte au mauvais mur.

Cette habitude demande de clarifier mentalement vos objectifs, les visualiser, afin de déterminer vos priorités. Covey propose de rédiger un énoncé de mission personnel formulant positivement la vie que l’on souhaite vivre. C’est un processus de réflexion qui prend un peu de temps et qui se révise régulièrement pour devenir et rester un outil puissant de votre évolution personnelle et vous seconder lors des choix qui s’offrent à vous dans la vie. Ensuite, vous pourrez mettre toutes votre énergie et votre temps dans des projets qui vous tiennent réellement à cœur. Cela demande plus d’être plus à l’écoute de son cœur que de son mental mais vous permettra d’obtenir de meilleurs résultats à long terme.

Habitude 3 : donner la priorité aux priorités

Principe : Les choses les plus importantes ne doivent jamais être à la merci de celles qui importent peu

Une fois les objectifs clairement définis, vous avez besoin de définir les bonnes priorités qui vous aideront à traduire vos objectifs en actions. Vous devriez toujours savoir exactement ce que vous visez. Parce que si vous ne savez pas vous vous laisserez plus facilement influencer par l’extérieur et donc dévier de vos objectifs.

Votre temps est ce que vous avez de plus précieux parce qu’il est limité. Vous devez apprendre à gérer votre temps pour vous consacrer pleinement à vos tâches cruciales. Apprendre à être parfois égoïste et vous autoriser à dire non lorsque cela vous semble nécessaire.

C’est étonnant combien certaines personnes peuvent s’épuiser toute une vie, sans rien accomplir de ce qu’ils avaient pourtant prévu. Offrez vous le luxe de ne plus vous laisser porter par le courant mais de mettre vos besoins essentiels en priorité. Cela demande d’augmenter l’estime de soi mais vous permettra d’obtenir de meilleurs résultats à long terme.

Principe : les ressources ne manquent pas, et il y en a assez pour tous.

Il est impossible d’établir une relation positive entre deux personnes qui sont constamment en compétition les unes avec les autres. Créer des liens et s’entourer de personnes bienveillantes, sincères, généreuses et intègre est fondamentale. Parce nous avons besoin d’aimer et d’être aimé pour être heureux.

Selon l’auteur, c’est le seul modèle qui peut fonctionner sur le long terme, seules les relations satisfaisantes pour les deux partis sont viables. Si vous vous entourer de personnes fausses, vous ne trouverez que de la jalousie, de l’égoïsme, de la trahison et de l’exploitation. Dans ce type de relations superficielles, vous ne serez jamais épanoui, ni heureux. Bien au contraire vous perdrez estime et confiance en vous et ces personnes ralentiront votre réussite.

Habitude 5 : Cherchez d’abord à comprendre, ensuite à être compris

Principe de la communication empathique

Pour bien communiquer, il est nécessaire de se comprendre mutuellement. De ce fait, avant d’imposer votre point de vue, il est bon d’apprendre à écouter. De prendre le temps d’écouter afin d’éviter d’imposer des solutions toutes faites et d’accompagner la personne dans son raisonnement pour l’aider à avancer. On peut toujours exprimer son point de vue, mais en éviter de l’imposer. Maîtriser cette compétence réclame du temps, un effort d’attention et de mettre l’ego de côté pour faire une place dans esprit afin d’accueillir ce que transmet votre interlocuteur. Si une personne n’est pas d’accord avec vous, il doit y avoir une raison derrière que vous ne comprenez pas encore. Prenez, donc, le temps de voir les choses de son point de vue !

Savoir écouter dans l’intention de comprendre. Toute la différence est là. La communication empathique ne signifie pas être d’accord sur toute la ligne. Elle consiste à fournir l’effort nécessaire, le plus sincère, pour comprendre, profondément, l’autre aussi bien émotionnellement qu’intellectuellement. Les experts de la communication estiment à 10% le message transmis par les mots, le reste est véhiculé par le son et le langage du corps. L’écoute empathique implique l’usage non seulement des oreilles, mais également des yeux et du cœur.

Habitude 6 :  Pratiquez la synergie 1 +1 = 3

Principe de la coopération créative

Toutes les habitudes, exposées plus haut, mènent vers ce point culminant qu’est la synergie. La synergie signifie valoriser les différences et être ouverte à celle des autres. Chacun d’entre nous voit le monde dans une perspective individuelle. Chacun de nous a des forces particulières. Et il est possible, grâce à l’utilisation de ressources partagées, de compenser les faiblesses individuelles. Lorsque des gens entrent en collaboration, ils s’entendent, ils se mettent dans une posture d’empathie et atteignent souvent un résultat qui aurait été impossible à atteindre par un individu. Pour atteindre cela, vous devez surmonter votre besoin de structure et de sécurité et commencer à voir vos interactions avec les autres en tant qu’experience.

Habitude 7 : Aiguisez vos facultés

Principe : Pour maintenir et accroître notre efficacité, nous devons renouveler nos ressources physiques, émotionnelles, mentales et spirituelles.

L’habitude 7 traite de la maintenance personnelle et de l’amélioration continue. Si vous voulez être efficace sur le long terme, alors il est essentiel de garder la forme dans plusieurs domaines de la vie. On parle ici de la poule aux œufs d’or : soi-même. Stephen Covey prône dans cette habitude le développement personnel sur les plans physiques, social, émotionnel, spirituel et mental. Tous ensemble, ces plans forment un individu équilibré. La qualité de notre vie dépend étroitement du niveau de développement de chacun de ces quatre aspects de la vie humaine. Coupez le robinet d’excuses et trouvez le temps de faire ce qui est réellement bon pour vous. Une manœuvre efficace n’oublie jamais d’affûter ses outils, de maintenir ses machines et de perfectionner ses compétences.