blankOrigine du mot “chakra”

C’est une science vieille de plus de 5000 ans qui nous vient des Sages Rishis de l’Inde ancienne. Le mot désignait un disque de métal symbolisant le pouvoir d’un râja dit Chakravarti : celui qui fait tourner la roue de la destinée des hommes, qui tient leur vie dans ses mains, mais aussi, peut-être, celui qui est à l’image de Surya, le soleil.

Le terme fut ensuite utilisé pour qualifier Bouddha et les souverains bouddhistes qui font tourner la « roue de la loi ». Les chakras spirituels décrits dans le Kundalini sont représentés par des fleurs de lotus.

Ils marquent sur le corps spirituel de l’homme, les étapes de la progression de la Kundalini le long des nâdi (canaux). Avec sushumna, le canal central parasympathique ; ida, le canal sympathique gauche et pingala, le canal sympathique droit. Ils se relient entre eux en un centre d’énergie : les chakras. Les chakras sont aussi reliés par un circuit plus direct appelé merudanda.

Les sept chakras principaux sont décrits comme formant une colonne lumineuse partant de la base de la colonne vertébrale jusqu’à la base la tête. Chaque chakra est associé à l’énergie d’une certaine couleur, à de multiples fonctions spécifiques, à un aspect de la conscience…

blankQu’est ce qu’un chakra ?

Les chakras sont des points précis du corps, par lesquels les échanges énergétiques ont lieu : à l’intérieur du corps, entre corps physique et corps astral, entre intérieur/extérieur, devant et derrière.

Si ces points d’énergie sont nombreux sur tout le corps humain, beaucoup n’ont qu’un rôle secondaire. Les textes anciens rapportent qu’il existe près de 88 000 chakras. Les chakras secondaires les plus importants se trouvent autour de la rate, dans la nuque, dans la paume des mains et sous la plante des pieds. Les 7 chakras principaux se trouvent le long d’un axe vertical situé sur le devant du corps et présentent une très grande importance pour le fonctionnement du corps physique et des corps subtils associés.

Les chakras ou Centres d’Énergie sont situés dans le Corps d’Énergie qui entoure l’être humain appelée « Aura » mais rattachés au Corps Éthérique. Ils sont localisés sur le Canal de Lumière, situé le long de la colonne vertébrale, qui fait le lien entre la Terre et le Ciel. Les chakras sont de véritables « poumons énergétiques ». Ils sont tous intimement liés à la respiration. Situés sur le long d’une colonne centrale correspondant au Vaisseau Conception (méridien).

Les 7 principaux chakras

chakras

blankFonctionnement des chakras

Les chakras peuvent être perçus comme un disque, une aura de lumière animée d’un mouvement rotatif. Ils ont chacun une couleur dominante, et une fréquence vibratoire. Ils sont reliés à un ou plusieurs organes. Ainsi, ils canalisent les énergies à travers l’organisme vers l’axe central formé par la colonne vertébrale, du sommet du crâne au coccyx.

Plus le niveau de conscience est grand, plus l’expérience physique et spirituelle est intégrée. Et plus nous sommes apte à maîtriser l’harmonisation des chakras, leur développement, et la circulation des énergies.

Il faut d’abord prendre conscience que chaque être humain est une partie intégrante d’un tout, que sa structure matérielle et ses vibrations sont à l’unisson des forces cosmiques, que ses composantes existaient avant sa naissance et se poursuivront après sa mort. Ce n’est qu’un changement de forme.

L’ouverture et la fermeture des chakras

Lorsque les chakras s’ouvrent, l’homme devient conscient des différents plans de l’existence. Il peut par des prises de conscience, harmoniser ou revitaliser les plans « inférieurs » qui le bloquait jusqu’alors. Il est important de considérer aussi les chakras comme des niveaux de conscience dans chacun desquels nous devons vivre et s’incarner. Et pas seulement comme des points d’énergie à des fins égocentriques…

L’être humain, de par ses douleurs et ses peurs, peut se replier sur lui-même et « fermer ses chakras ». Il se coupe ainsi de la relation avec les différents plans de sa vie. Il existe différents moyens d’augmenter l’ouverture de ses chakras par les couleurs, les mantras, les sons et vibrations, les huiles essentielles, avec l’aide d’un thérapeute spécialisé. (En savoir plus)

rotation chakrasUn Chakra est une Merveilleuse Porte

Les chakras suivent toujours un mouvement rotatif. Grâce à la rotation de ces roues, l’énergie est absorbée vers l’intérieur des chakras. Dès que la rotation change de direction, l’énergie des chakras se met à rayonner. Les chakras tournent dans le sens des aiguilles d’une montre chez l’Homme et dans le sens contraire chez la femme. En bref, ces rotations alternent et marquent l’Homme et la Femme de façon différente, complétant ainsi leurs énergies à chaque plan existentiel.

La connaissance du mouvement rotatif des chakras peut être intégrée à certaines formes thérapeutiques. Par exemple dans une aromathérapie, vous pouvez appliquer les huiles essentielles en suivant un mouvement rotatif ou retracer la direction rotative des chakras avec des pierres précieuses. Chaque rotation à droite relèverait, dans son essence, d’une qualité à dominante masculine, autrement dit à dominante Yang, représentant selon la philosophie chinoise, la volonté et l’activité mais également l’agressivité et la violence sous leur forme négative. Chaque rotation vers la gauche aurait par conséquence une tendance Yin signifiant la réceptivité et l’entente et, dans sa forme négative, la faiblesse.

Un chakra ne peut jamais être complètement « fermé » ou « ouvert » : il peut être plus ou moins actif …Une personne dont les chakras sont fermés est morte.

Les corps subtils

blankEn médecine tantrique, les chakras sont en étroite relation avec les corps subtils dont les trois principaux sont : le corps Éthérique, le corps mental et le corps Astral. Ils agissent sur les plans physique et psychique. De la même façon que les chakras avec lesquels ils communiquent, chacun d’eux a des fonctions spécifiques.

Le corps Éthérique véhicule la sève de la vie, comme les plantes. En lui se lisent la santé du corps physique ou ses maladies. Avant d’être physiques, les maladies ont leur empreinte énergétique dans ce corps, fuites, blocages, dépression, décalages…

Dans le corps mental sont inscrites les idées de la personne, ou plus exactement la qualité des pensées: fluides et souples, ou figées dans des croyances et des préjugés.

Avec le corps astral ou spirituel révèle l’orientation générale de la vie de la personne, avec en particulier ses blessures psychiques fondamentales. Celles qu’elle porte dès la naissance, et qu’elle est amenée à transcender et guérir.

Enfin, le corps physique en étant réceptif à la sensation, on perçoit que certains tissus sont souples et vivants. D’autres sont trop rigides, ou trop mous. L’énergie de vie a été emprisonnée, bloquée ou s’est retirée au fur et à mesure que se bâtissent des armures tissulaires au cours de la vie. Se sont des armures de protection et d’adaptation face à des circonstances douloureuses.

En traitant le corps physique par des massages, il est possible de refaire circuler l’énergie à nouveau. Comme une rivière qui retrouve pleinement son lit lorsqu’on le débarrasse des rochers et des branchages qui l’encombrent. On retrouve également cette analogie dans les corps subtils. S’ils sont affectés de vides, de fuites d’énergie, de blocages ou freins, on peut les traiter par des « massages subtils » ou harmonisation énergétique…