acte symboliqueQu’est-ce qu’un acte psychomagique ?

Un acte symbolique (ou psychomagique) permet de transcrire une problématique à travers un objet et un acte. L’objectif de cette manœuvre est de matérialiser ce qui se joue inconsciemment afin d’accompagner un changement bénéfique pour vous-même, et aussi, pourquoi pas un vœux, une prière. C’est en quelques sortent un moyen supplémentaire de poser une intention en la matérialisant afin de la rendre plus puissante.

Pour cela, vous pouvez choisir un objet qui, pour vous, symbolise la personne, l’époque, la situation, ect. Un objet qui fait référence à votre problématique pour ensuite poser un acte en conscience afin d’atteindre votre objectif. Par exemple : brûler le tee-shirt de votre ex de façon à l’oublier et passer à autre chose (au lieu de brûler votre ex 😉 )

« L’acte symbolique met en mouvement des symboles pour mettre en mouvement votre inconscient » Maria Verhulst. Pour résumer, l’acte symbolique est un moyen de travailler sur un blocage, en transposant votre problème en un objet, et sa résolution en un acte.

Selon Alejanro Jodorovski, un acte psychomagique sera d’autant plus puissant s’il répond aux critères qui suivent :

  • L’acte psychomagique doit matérialiser votre problématique de manière métaphorique.
  • Il doit être unique et faire faire à la personne quelque chose qu’elle n’a jamais fait.
  • Plus l’acte psychomagique sera difficile de réaliser et plus les bénéfices obtenus seront grand. En effet pour guérir ou résoudre un problème, il faut une volonté de fer. Lutter inlassablement pour atteindre un but qui semble inaccessible développe l’énergie vitale. Cela, les sorciers du Moyen Âge l’avaient parfaitement compris, inventant des manuels de recettes qui proposaient des actes impossibles à réaliser. Certaines guérisons dans des lieux lointains déclarés miraculeux sont en grande partie dues au long et coûteux voyage que le malade doit effectuer pour y parvenir).
  • On doit toujours terminer l’acte psychomagique de manière positive. Ajouter le mal au mal ne change rien. Il doit être transformateur : la souffrance donne naissance à une fin aimable.

Première étape : le choix de l’objet symbolique

Laissez place à votre imagination et trouvez un objet qui symbolise votre difficulté

Important : l’acte symbolique ne doit concerner que VOTRE situation, car vous allez dialoguer avec votre propre inconscient. Vous ne pouvez pas faire un acte symbolique pour quelqu’un d’autre. Ce n’est pas de la sorcellerie mais bien un changement pour soi-même.

Deuxième étape : Détermine l’action que vous voulez avoir sur votre difficulté

Ensuite, déterminez un acte qui inclue votre objet, de façon à représenter le changement que vous souhaitez vivre. Prenez le temps d’y réfléchir, et là aussi laissez parler votre imagination. Et parce que c’est toujours plus facile à dire qu’à faire, voici quelques suggestions qui pourront vous aider :

  • Pour purifier ou nettoyer : laver votre objet avec de l’eau bénite pendant quelques minutes.
  • Vous débarrasser de quelque chose, ou le faire disparaître : brûler ou jeter votre objet dans une rivière ou dans la mer.
  • Vous libérer de quelque chose, ou l’éloigner de vous : laisser le vent l’emporter.
  • Transformer, faire renaitre : enterrer l’objet.

Vous pouvez aussi faire un acte symbolique pour attirer quelque chose à vous. Dans ce cas, l’objet ne représente pas une difficulté, mais ce que vous souhaitez voir exister dans votre vie.

Troisième étape : Formuler votre intention

Votre intention est votre objectif profond. Essayez de la résumer en une phrase courte, claire et précise, formulé de façon affirmative et au temps présent, comme si c’était déjà réalisé (cf. la loi d’attraction). Par exemple : « j’oublie mon ex, je vais de l’avant ». Et pas « je veux oublier mon ex pour réussir à aller de l’avant » qui renvoie au fait que vous n’avez pas encore atteint cela.

Quatrième étape : Préparation mentale et énergétique

Avant tout, vous devez prendre un temps dédié pour faire cet exercice, comme un RDV avec vous-même. Un moment de calme, de tranquillité ou vous ne serez dérangez par personne. Quand vous êtes prêt, avant de faire quoi que ce soit, assurez-vous d’être bien présent dans l’ici et maintenant. Ressentez votre corps, de haut en bas, focalisez-vous sur votre respiration pendant un petit moment. Alignez-vous avec vous même pour appréhender cet acte symbolique avec confiance. Ensuite, connectez-vous à votre objet. Regardez-le, prenez-le, et visualisez ce qu’il représente et ce à quoi il fait référence.

Cinquième étape : Réalisation de l’acte symbolique

Vous pouvez maintenant réaliser votre acte symbolique en conscience. C’est-à-dire en portant une attention en pleine conscience sur tous vos faits et gestes, sur tous vos ressentis, et sur l’intention que vous mettez dans cette prière. Répétez votre objectif dans votre tête, visualisez-le comme déjà réalisé, tout en agissant lentement. En ayant confiance en ce qui va se passer. C’est avant tout l’énergie que vous allez mettre dans cet acte qui va déterminer la suite. C’est-à-dire par la force de vos pensées et de vos émotions.

Sixième étape : Clôturer le protocole

Pour finir votre acte symbolique, pensez à remercier votre objet, et adressez toute votre gratitude à l’Univers pour son aide. Parce que vous venez d’inscrire une nouvelle information dans le champ des possibles. Ensuite passez à autre chose et laissez l’Univers et votre inconscient manifester votre demande (ou pas). Il n’est pas nécessaire de renouveler un acte symbolique pour la même problématique. Sauf si vous en ressentez le besoin. Dans ce cas, essayez peut-être de refaire votre acte avec un autre objet ou une autre action.

Autres suggestions d’actes symboliques :