blankBouger les yeux pour guérir l’esprit ? C’est le pari de l’EMDR. Cette technique de libération de stress fondée par la psychologue américaine Francine Shapiro, offre des résultats étonnants.

C’est par hasard, lors d’une promenade en mai 1987, que Francine Shapiro découvrit que ses « petites pensées négatives obsédantes » disparaissaient lorsqu’elle effectuait rapidement des aller-retours avec ses yeux de gauche à droite. C’est ainsi qu’elle créa l’EMDR. Les résultats étant là, cette technique est actuellement reconnue par l’OMS. Elle est utilisée de nos jours dans le monde entier, notamment pour les états de stress post-traumatique (ESPT) subis par les victimes de conflits, d’attentats, de violences sexuelles ou de catastrophes naturelles.

Pour quel motif utiliser cette méthode ?

Après un évènement traumatique mais pas seulement. En effet, l’EMDR peut s’appliquer à des plus petites épreuves qui nous bloquent de manière répétitive dans notre vie. Comme les expériences pénibles laissant un souvenir trop empreint de souffrance. L’EMDR peut aussi se révéler efficace dans d’autres types d’affections, comme la toxicomanie, l’anorexie ou la dépression.

blankPourquoi ca marche ?

Désactiver l’émotion en dissociant le stress et le souvenir. L’EMDR est un exercice qui reproduit les mouvements oculaires naturellement présents lors des phases de sommeil paradoxal. « Chaque événement douloureux laisse une marque dans le cerveau, précise le psychiatre David Servan-Schreiber, qui a introduit la méthode dans l’Hexagone, et qui préside l’association EMDR-France. Celui-ci effectue alors un travail de “digestion” permettant aux émotions qui accompagnent le souvenir de se désactiver. Notre cerveau intègre des perceptions avec des sensations pour créer des réponses conditionnées. Cela permet de s’adapter plus rapidement aux stimuli extérieurs. Malheureusement, lorsqu’il s’agit d’évènements négatif, les images, les croyances et les émotions liés à cette situation sont également stockés dans le cerveau. Prêts à se réactiver si nous nous retrouvons à nouveau face à un rappel du choc.

L’EMDR, permet à travers un mouvement oculaire répété de “défusionner” l’émotion de la perception traumatique et réactive le système naturel de guérison du cerveau pour qu’il complète son travail. En tant que practicienne en Neuro-Training, je suis formée à la libération de stress traumatique par mouvement oculaire répété qui s’adresse aussi bien aux enfants qu’aux adultes.