blankPourquoi écrire une lettre de pardon ?

C’est un acte symbolique qui vise à se libérer d’une peine ou d’une culpabilité. Parce que se pardonner ou pardonner est le premier pas pour lâcher-prise. Tout le monde portent des blessures, des rancœurs, des reproches, des trahisons… dans son sac à dos. Ecrire une lettre de pardon permet de se libérer émotionnellement de ces énergies négatives qui nous pèsent. Dans le but d’avancer en faisant la paix avec notre passé.

Nous avons tous le droit de faire des erreurs. En effet, c’est à travers nos erreurs que nous apprenons et grandissons. L’Univers nous pardonne lorsque nous ne savons pas. Cependant, une fois la leçon apprise, nous ne serons plus pardonner. Libérez vous de vos regrets du passé en écrivant une lettre de pardon pour ensuite acter de nouveaux choix dans votre vie plus alignez avec vous-même.

Comment rédiger une lettre de pardon ?

Etape 1 : écrire votre plainte

Prenez une feuille et un crayon. Commencez juste par « Prénom de la personne/maman/papa je te pardonne “. Puis écrivez ce que vous ressentez et déchargez toutes vos émotions négatives. N’arrêtez pas d’écrire avant de vous sentir totalement et complètement soulager de votre peine.

Etape 2 : Relisez votre lettre

Une fois votre lettre terminée, arrêtez-vous. Relisez votre lettre à haute voix et comptez les « je » et les « tu ». Vous pouvez également, les entourez avec un stylo de couleur. Il est probable qu’il y est beaucoup plus de « tu » que de « je ».

Etape 3 : méditez sur votre part de responsabilité

Prenez quelques instants pour méditez sur ces mantras :

  • « Une personne n’a de l’influence positive ou négative sur notre vie, QUE si on la laisse faire. »
  • « Tu n’es coupable de rien, mais tu es responsable de tes propres failles. »

Et oui, les autres ne sont pas à 100% fautif. Vous l’êtes aussi, car vous avez inconsciemment donner votre pouvoir personnel lorsqu’il vous était très difficile de faire autrement! Prenez conscience de cela, et surtout, acceptez-le !

Etape 4 : réécrivez votre plainte

Ensuite, réécrivez votre lettre, en remplaçant les « tu » par « je »… pour prendre conscience de votre part de responsabilité.

Etape 5 : détruisez votre lettre

Quand vous avez terminé, vous pouvez brûler, enterrer, déchirer votre lettre en prenant conscience que vous n’aurez plus à pleurer pour ce que cette personne à fait. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi la donner à la personne concernée. Cette blessure que vous ressentez est une émotion parasite qui se rejoue et cette personne l’a simplement réveillé. En changeant votre perception et votre interprétation des faits, vous pourrez dorénavant faire de nouveaux choix pour ne plus reproduire ce schéma. Faites attention à ce que vous tolérez parce que vous enseignez aux autres comment vous traiter.

Autres suggestions d’actes symboliques :