blankQu’est-ce que le Prana ?

Le mot “Prana” est sanskrit (ancienne langue indienne) et peut être divisé en deux : “pra” signifie “exister avant” et “ana” signifie “un atome”. Ainsi, le prana signifie “ce qui existe avant un atome”. Les anciens sages indiens connaissaient l’existance des atomes des milliers d’années avant qu’ils ne soient découverts par la science moderne. En effet, le prana est décrit dans les premiers écrits sur la tradition du Yoga.

Pour autant, la  notion de prana n’est pas propre à la culture indienne. En effet, le concept de prana existe dans de nombreuses cultures. Par exemple, les Chinois l’appellent chi ou qi, d’où vient le qi-gong. Les Japonais l’appellent “ki”, la culture maorie l’appelle “mana” et les Grecs “pneuma”. Même la Bible avait un mot pour le prana, qui est “esprit saint”. Ce sont tous des termes différents qui désignent la même chose que nous ressentons universellement et indépendamment du contexte culturel ou religieux.

Le Prana est quelque chose que nous ne pouvons pas mesurer, que nous ne pouvons pas voir, toucher ou goûter. Il ne peut être ressenti que par les couches les plus subtiles de notre Être. C’est la vibration entre les atomes. Le Prana est aussi souvent appelé (en particulier dans le yoga) énergie de la force vitale.

Cette énergie existe en tous lieux et en toutes choses. Les choses qui sont pleines de Prana sont pleines de vie ! Prenez des fruits frais par exemple. L’énergie vitale rayonne littéralement à travers les atomes du fruit et vous nourrit de son énergie. Mais même les choses non tangibles, comme une pièce remplie de gens est rempli de prana, car il s’agit de la vibration que les personnes émettent et qui imprègne l’atmosphère du lieu.

blankÉnergie de la force vitale et vibrations énergétiques

Vous avez peut-être déjà entendu parlé des niveaux de conscience utilisés pour décrire le taux vibratoire d’une personne. Cette expression fait référence à la force vitale énergétique.

Les choses à haute fréquence vibratoire sont pleines de prana, émettant de l’amour, de la joie et de l’unité. On peut nommer les objets que l’on aime, les belles choses, les cristaux, les huiles essentielles. Les choses à faible fréquence vibratoire manquent de vitalité et fonctionnent à un niveau de peur, de jalousie et/ou de colère. Trop d’objets, ou de bazar mais aussi les objets encombrants et pas pratiques peuvent présenter une faible fréquence.

Certaines personnes ont une fréquence vibratoire élevée, ce qui signifie qu’elles émettent une énergie positive. Le simple fait d’être en leur présence égaille le moment car elles ont beaucoup de charisme et elle attire l’intêret. D’autres personnes, au contraire, ont une faible fréquence vibratoire. Cela ne signifie pas nécessairement qu’elles ont dit ou fait quelque chose de mal, mais l’aura qu’elles dégagent est trop chargée d’énergie négative (haine, colère, méchanceté, ect.) Ces personnes ont tendance à se placer en vampires énergétiques, car elles aspirent votre énergie plutôt que de la transmettre.

L’énergie du prana est partout

Tout comme les gens peuvent avoir des fréquences vibratoires fortes ou faibles, les lieux physiques peuvent en avoir aussi ! Certains endroits sont “à hautes fréquences vibratoires”. Votre simple présence en ce lieu vous remplit de force de vie et d’inspiration. Ces lieux comprennent généralement les forêts, les plages, les centres de méditation, la proximité des cristaux, les lieux aérés ou cosy, où l’on se sent immédiatement à l’aise. D’autres endroits sont “à faible fréquences vibratoires”. Vous pouvez vous sentir stressé, mal à l’aise ou déprimé rien qu’en y étant. Ces lieux peuvent se trouver n’importe où, de votre lieu de travail à votre école en passant par votre banque, en fonction de votre relation avec ces lieux ou leur histoire.

Les repas peuvent également une source d’énergie. Un repas “à haute fréquence vibratoire” est plein de nutriments actifs et vivants, fraîchement cueillis du sol. Il n’a pas été trop cuit et est composé de plantes de la Terre. Un repas “à basse fréquence” est un repas mort et sans vie. Les repas au micro-ondes, les aliments transformés, les bonbons et les sodas sont toutes la junk-food sont des aliments à faible vibration car ils n’ont pas de force vitale pranique. C’est pourquoi nous nous sentons plus mal après avoir consommé ce type d’aliments.

blank

Le prana dans la vie de tous les jours

Le Prana, ou votre énergie vitale, est tout autour de vous et en vous. Il est partout. Tout comme nos pensées créent notre réalité, nos intentions et notre mode de vie ont un impact direct sur notre prana. Tout est énergie, et le semblable attire le semblable. En fin de compte, c’est à vous de choisir si vous voulez vivre une vie à “haute fréquence vibratoire” ou à “basse fréquence vibratoire” par vos pensées, les mots que vous prononcez, les aliments que vous mangez, les lieux que vous habitez, les personnes que vous côtoyez, et ainsi de suite.

Tout comme certaines personnes, certains endroits ou certaines choses peuvent soit vous remplir d’énergie vitale, soit vous en vider, les choix que vous faites en matière de bien-être physique, mental et spirituel ont tous un impact direct sur votre prana. D’où l’importance de faire passer son bien-être en priorité, et de s’autoriser à écouter son intuition.