blankLes travaux menés par Sonja Lyubomirsky, professeur de psychologie, ont démontré que plus une personne est capable de gratitude, et moins elle est anxieuse ou dépressive. En effet, moins nous éprouvons de frustration, d’envie (jalousie) ou de solitude, et plus nous sommes rassurés sur notre propre valeur. Ce qui a pour conséquence d’augmenter la confiance en soi et de ressentir d’avantage d’émotions positives dans notre vie au quotidien.

De plus, quand la gratitude est partagée, elle contribue davantage au bonheur. Ces données sont valables pour les adultes et les enfants. Mis en pratique dès le plus jeune âge, les principes de la psychologie positive augmentent les chances de réduire le stress, optimisent les potentiels, développent la force de caractère des enfants et préviennent la dépression. Cultiver la gratitude en famille permet d’évoquer avec conscience ce qui a été bon et doux pour nous, se réjouir de ce que l’on a et goûter le bonheur de vivre ensemble.

Comment mettre en place cette nouvelle habitude ?

Nouvelle année, gratitude et petits papiers

Il est possible d’instaurer un rituel de gratitude en famille sous la forme d’un bocal à “kifs” ou boîte à mots doux. Choisissez un bocal qui vous plaît, capable de contenir un certain nombre de papiers pliés. Ensuite, chaque membre de la famille, écrit ou dessine ou dicte pour les plus jeunes, ses petits et grands bonheurs sur un morceau de papier de couleur. Par exemple, cela peut être une couleur différente attribuée à chaque personne. La boîte à gratitude peut contenir : un moment fort, petit bonheur du quotidien, quelque chose pour laquelle vous êtes reconnaissant, etc. Le 1er janvier prochain, videz votre pot, lisez chaque petit mot et constatez alors quelle année incroyable vous venez de passer ensemble. Simple, et joyeusement efficace !

Un pot par personne, gratitude à chaque anniversaire

Vous pouvez créer plusieurs pots avec apposé le nom des différents membres de la famille. A chaque fois que vous éprouverez de la gratitude envers une action, un geste, une belle parole,… notez-la sur un papier et déposez-le dans le pot de la personne concernée. Le jour de son anniversaire, découvrez tous ensemble, tous les bons souvenirs partagés. Un moment de pur bonheur partagé qui renforce les liens familiaux et valorise les petites actions positive du quotidien. Pratiquer un rituel de gratitude permet de revisiter les relations, les amitiés, les liens familiaux pour plus de bonheur individuel et collectif !

bocal à gratitudeLa procédure en 4 étapes

  1. Récupérez une boîte, un bocal ou n’importe quel contenant qui vous convient.
  2. Préparez un stylo et des morceaux de papier pour noter facilement les choses positives qui se produisent.
  3. Notez les choses positives qui vous arrivent au fur et à mesure. Ces choses peuvent être très importantes ou plus triviales – peu importe.
  4. Ouvrez le bocal à gratitude le 31 décembre ou un jour d’anniversaire. Lisez tous les papiers qu’il contient. Savourez à nouveau toutes les choses positives qui se sont produites dans l’année !

Le matériel

Je vous invite à choisir n’importe quel contenant qui vous plaît et à le décorer le comme bon vous semble. Si vous avez des enfants, vous pouvez réaliser la décoration de la boîte ensemble. Après tout, cette « boîte de positivité » va vous accompagner tout au long de l’année, alors autant qu’elle vous convienne d’un point de vue esthétique !

En ce qui concerne les papiers, même chose : vous pouvez préparer des post-it de couleur ou d’autres supports originaux. Tâchez enfin de toujours laisser un stylo et des papiers à disposition à côté de votre bocal à gratitude.

La fréquence

Il n’y a pas de fréquence imposée pour noter des événements positifs. Vous pouvez consacrer un moment particulier avec vos enfants à cette activité ou simplement noter le positif dès que vous en ressentez le besoin. En effet, ce qui marche le mieux, c’est la sincérité ! Plus le petit mot est écrit avec le coeur et un réel sentiment de gratitude, plus la relecture des messages sera un moment magique. Laissez donc ce dernier bien en vue pour ne pas l’oublier !

Évidemment, pour que le tout fonctionne correctement, il faut éviter de lire et de vider le bocal à gratitude en cours d’année ! Ce n’est qu’en fin d’année que vous prendrez un moment pour déplier les papiers de la boîte et redécouvrir tout le positif que vous avez apporté à votre entourage.

Idée de mots doux

Il peut donc s’agir de détails comme d’événements majeurs. Dire merci même pour des petites choses : un bon repas, une conversation enrichissante, un projet entrepris dans le cadre du travail, une balade dans la nature… Encourager ou féliciter des réussites ou des réalisations artistiques, sportives… Raconter des bons moments  : des rires partagés, une bonne nouvelle, un encouragement, un mot gentil reçu, un soutien, une entraide,  un service, un cadeaux reçu, …

L’important est de garder la fraîcheur de l’émotion et de se représenter la valeur de chaque source de gratitude. D’éprouver dans le corps, dans le coeur et dans la tête tous les aspects agréables qui sont associés à ce sentiment de gratitude pour le retranscrire en quelques lignes sur votre petits mots doux.