Comment méditer ? Préparation de la séance

  • Trouvez un endroit calme où vous vous sentez en sécurité et où vous ne serez pas dérangé
  • Préparez le matériel nécessaire. Par exemple, pour vous asseoir un cousin spécial méditation appelé zafu ainsi qu’un tapis. Ou encore, mettre des vêtements ample et souple pour être plus confortable, de la musique ou pas, bougies, encens,…
  • Choisissez votre posture

comment méditer

Comment méditer ? La pratique

Pour vos premier pas dans l’exercice de la méditation, vous pouvez commencer par pratiquer la méditation Vipassana. L’objectif de cette méditation est l’intention. En effet, le but ici est de diriger votre intention sur votre respiration pour rester ancré dans le présent et ne pas venir nourrir l’esprit qui ne cherche qu’à s’échapper vers le passé ou le futur. Ainsi, lorsqu’une pensée parasite du mental apparaît, vous allez la reconnaître sans la juger, puis la laisser s’en aller. C’est donc un travaille sur la concentration et le lâcher prise.

Fermez les yeux et concentrez toute votre attention sur les mouvements de votre respiration

Respirez normalement. Restez autant que possible immobile, ne modifiez votre posture que si c’est absolument nécessaire. La chose essentielle à observer est le mouvement du ventre, juste au-dessus du nombril, à chaque inspiration et expiration. Ce n’est pas une technique de concentration, votre attention sera donc sollicitée par beaucoup d’autres choses

comment méditerUne pensée va forcément arriver dans votre esprit

Concentrez-vous sur cette pensée puis répétez mentalement le sujet de cette pensée. Par exemple, si vous pensez à vos problèmes au travail. Répétez : ” je pense à mes problèmes au travail, je pense à mes problèmes au travail” plusieurs fois, jusqu’à ce que votre esprit laisse partir cette pensée. Le tout est de reconnaitre et accepter cette pensée « oui, elle est là », et de ne pas la juger « OK, je pense, au travail ce n’est pas grave ».

Avec la méditation Vipassana, rien n’est considéré comme une distraction. En d’autres termes, quand quelque chose se manifeste, cessez d’observer votre souffle, centrez votre attention sur l’événement du moment jusqu’à que vous puissiez retourner au souffle. Il peut s’agir de pensées qui vous traversent l’esprit, de sentiments, de jugements, de sensations physiques, d’impressions suscitées par des stimulis extérieurs, etc.

Revenez à votre respiration

Reprenez votre respiration naturelle, jusqu’à ce qu’une nouvelle pensée arrive, et ainsi de suite.

Vous allez remarquer qu’au bout de quelques jours, 5 min ne vous suffiront plus. Donnez vous le temps d’expérimenter et d’apprendre. N’hésitez pas à y aller par paliers en méditant d’abord, 5 min, puis 7 min puis 10 min…etc.

Autres alternatives plus simple pour vous aider

  • Cohérence cardiaque

C’est une technique reconnue pour avoir de nombreux bienfait, qui pourra vous aider à vous concentrer sur votre respiration. Pour en savoir plus sur cette technique cliquez ici.

  • Scan du corps

Si faire le vide et vous concentrez uniquement sur votre respiration est encore trop compliqué, vous pouvez pendant votre méditation focaliser votre esprit sur votre respiration et l’écoute de votre corps. Scannez votre tête, vos épaules, vos bras,… en détail. Regardez, observez, écouter vos ressentis, vos zones de tensions et celle qui sont détendues, vos émotions. Ecoutez votre corps et prenez le temps de comprendre ces messages. Pour en savoir plus cliquez ici.

  • Sophrologie

La sophrologie est une méditation guidée qui pratique également le scan du corps ou la pleine conscience de la respiration, et beaucoup d’autre chose encore (lâcher prise, confiance en soi). Vous pouvez consulter un professionnel ou trouvez des vidéos sur you tube.

  • Affirmations positives

Avec cette alternative, au lieu de laissez vos pensées surgir, vous allez vous concentrer sur une affirmation positive. Respirez profondément jusqu’à vous sentir relaxé et videz votre esprit de vos inquiétudes et de vos craintes. Puis, pensez à une ou deux idées positives vous concernant. Par exemple :“Je suis capable de réaliser ce que je me suis fixé”

  • Méditation par Mantra

Même chose que la technique de l’affirmation positive mais avec un seul mot. Choisissez un mantra : un mot sur lequel fixer votre attention. Vous pouvez également choisir une qualité associée à ce dernier, que vous souhaiteriez intégrer dans votre vie telle, « l’amour », « la paix », ou « le pardon ».

Commencez par respirer profondément. Lorsque vous vous sentez relaxé, répétez votre mot ou votre phrase, soit à voix haute ou dans votre tête. Répétez plusieurs fois, calmement et doucement. Méditez sur le sens et l’impact du mot que vous citez.

  • Visualisation

Asseyez-vous en position de méditation dans une pièce calme et sans distractions possibles. Commencez à respirer profondément en vous concentrant une image d’un endroit paisible, qu’il soit réel ou imaginaire. Cela peut être un lac, des montagnes ou une forêt,…

  • Marche méditative

Choisissez un endroit où vous pourrez marcher et dans lequel vous serez confortable et en sécurité, que ce soit dans un parc, le long d’un sentier etc…Au lieu de vous focaliser sur l’exercice physique ou la destination à atteindre en marchant, concentrez-vous simplement sur la sensation de mouvement et sur ce que vous ressentez à travers vos pieds lorsqu’ils touchent le sol pour vous propulser vers l’avant.

Une dernière remarque

Comment méditer? La réponse est : comme il VOUS conviendra le mieux. N’oubliez pas qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de méditer. La méditation est un voyage intérieur. Il y a autant de façons de méditer que de cerveaux. C’est pour dire, on me dit souvent : « je n’arrive pas à faire le vide total il y a des pensées qui reviennent ».

Mais c’est le BUT, la méditation sert à identifier ces pensées. Apprendre à maîtriser son esprit pour ne pas s’emballer dans des peurs illusoires. Ce qui revient à dédramatiser votre quotidien en l’observant avec un certain recul. Afin de prendre des décisions plus réfléchies et plus adéquates avec votre système de valeur. Apprendre à maîtriser votre mental de ses peurs et de ses doutes pour ne plus en être le prisonnier lorsqu’il se met à pédaler dans le vide sans raison.